Mon profil
Concours Infos Interviews La Minute BELGE Qui a tué Spirou ? Solutions Vidéos Webtoons

Créatures : Demain ? Plus rien.

Publié le 13/03/2020
Des enfants livrés à eux-mêmes. Un New York en ruines grouillant de créatures démoniaques. Et la faim et le danger, partout...

Voici le menu de Créatures, série d'action ultra-addictive où Betbeder et Djief flirtent avec apocalypse et survivalisme. Nos nouveaux auteurs sont-ils à ce point inquiets du futur ? On a enquêté !

Comment est né le projet Créatures ?

Betbeder : Tout a commencé un jour où Djief, son épouse et moi nous rendions en train à Saint-Malo, pour le festival Quai des Bulles. Alors que Madame Djief s'était assoupie, j'ai raconté à son époux de dessinateur les prémisses d'une histoire avec une bande des gamins luttant pour survivre dans une New York d'après l'effondrement. C'est à ce moment que la pénombre s'est faite, en pleine après-midi, alors que nous traversions un épais brouillard à couper au couteau. Encouragé par les éléments atmosphériques, qui rendaient mon récit plus réel, je l'ai dépeint de plus en plus précisément, et Djief, emballé, m'a fait part au fur et à mesure de ses idées ! Quand madame Djief s'est réveillée, nous étions arrivés en gare de Saint-Malo, le soleil était revenu, et Djief et moi avions trouvé un nouvel univers dans lequel nous plonger !

Le premier épisode de Créatures s'ouvre sur une très longue séquence muette. Même au cinéma, on ose peu des intros comme celle-là !

Betbeder : Ah bon ? Je pourrais pourtant citer des dizaines de films qui commencent par de longues scènes muettes. Le cinéaste Robert Bresson a prononcé une phrase à laquelle je souscris : "Sois sûr d'avoir épuisé tout ce qui se communique par l'immobilité et le silence." Dans les livres consacrés à l'écriture de scénario, il est en effet stipulé qu'il vaut toujours mieux jouer une scène que la décrire par des dialogues. Autrement dit : les dialogues ne viennent que quand l'information ne peut pas passer par l'action. En dépit de cette belle théorie, ça a été un calvaire pour moi de ne pas dialoguer des scènes comme celle ouvrant Créatures...

Pourquoi ça ?

Betbeder : Parce que j'étais inquiet ! J'interrogeais régulièrement Djief sur le mode "T'es vraiment sûr que ça va fonctionner ? T'as pas peur que notre BD se lise en 10 minutes, avec toutes ces séquences sans dialogues ?" Et puis finalement je me suis dit qu'il était inutile de mettre des dialogues quand l'atmosphère et la tension pouvaient être si bien rendues par le dessin. En plus j'avais une dette envers Djief... Notre précédente série (Liaisons dangereuses – préliminaires) était blindée de dialogues et de voix off, entre lesquels le dessin avait du mal à respirer. Je me suis donc senti obligé de lui laisser cette fois de l'espace, pour que son talent graphique puisse s'exprimer. Mais il ne faut pas qu'il y prenne trop goût, je ne dis pas pour autant adieu aux tartinades de dialogues !

Djief : Pour moi, c'est un plaisir de travailler sur Créatures, récit développé sur 70 pages au lieu des 46 habituelles. Les contraintes de rythme sont différentes et permettent de longues séquences muettes. Chaque album que je dessine est pour moi l'occasion d'explorer différents jeux narratifs. Dans Créatures j'ai une approche cinématographique, que ce soit dans mes compositions d'images ou dans les enchaînements de scènes. Je m'inspire aussi du cinéma pour varier les plans et les points de vue. Mais le parallèle s'arrête là car en bande dessinée, il faut compter sur la forme et le rythme des cases, la vue d'ensemble des doubles pages, la fluidité de la lecture ou encore l'équilibre entre le texte et le dessin !

Quelle est ta technique de dessin, sur Créatures ?

Djief : J'encre mes planches à l'encre de chine avec une touche de lavis à l'aquarelle pour ajouter de la matière, des effets vaporeux et de la saleté aux décors. Ensuite, je mets en couleurs les planches avec Photoshop tout en conservant cette matière essentielle à l'atmosphère du récit. J'essaie d'appliquer une direction graphique qui sert le récit et plonge le lecteur – et les personnages ! – dans une ambiance inquiétante...

 

Commentaires
Chargement des commentaires
Informations
Conditions d'utilisation
CGV
Vie privée
DUPUIS.com
SPIROU c'est aussi sur
Identifiant SPIROU
Identifiez-vous ou inscrivez-vous
Pourquoi s'identifer ?
En vous identifiant, vous pourrez :
  • donner votre avis
  • suivre vos séries favorites
  • accéder à du contenu réservé
  • participer aux concours
  • et bientôt d'autres surprises
Charte de confidentialité

Gérer votre abonnement ?
Mon espace abonné.