Partager :

Bonus articles

Spirou et Fantasio : Coups bas à Cuba

Publié le 03/05/2024

Bonus articles

Spirou, selon les auteurs qui l'animent, vit des aventures en de nombreuses époques. Michaël Baril, Clément Lemoine et Elric Dufau ont décidé de l'emmener à Cuba, en 1961, à l'époque du débarquement de la baie des Cochons. Entre histoire et humour, le mélange est aussi détonant qu'un cigare explosif ! Suite de l'interview du journal Spirou n°4491 du 8 mai.

Image
Spirou et Fantasio : Coups bas à Cuba
Body

Dans votre album, intitulé "La Baie des cochons", le Che est un gros lover ! Une réalité historique ?

Baril : En tout cas, son allure de beau gosse et son image de révolutionnaire romantique se prêtaient bien à cette interprétation ! Dans notre histoire, Seccotine est un temps séduite par son charisme et ses belles paroles. De quoi aiguiser la jalousie de Fantasio ! Mais, au-delà du gag, ce Che Guevara séducteur nous permet de personnifier la façade idéaliste de la révolution cubaine, qui prétend – à tort ou à raison – porter des valeurs humanistes.

Spirou et Fantasio Classique : "La Baie des cochons"

L'opposition entre Seccotine et Fantasio est totale dans votre album. Et révèle un conflit entre les générations, les sexes, ou concernant la politique et même les points de vue sur le journalisme !

Lemoine : Cuba est un sujet qui a toujours divisé l'opinion, et qui la divise encore aujourd'hui ! Nous ne pouvons pas prendre parti, ce n'est pas le rôle de Spirou. Mais se retrouver sur un terrain intermédiaire, dans un régime dictatorial véhiculant pourtant un discours humaniste, nous a naturellement amenés à poser la question du positionnement politique de nos personnages. Or, entre Fantasio et Seccotine, il y a depuis toujours une relation très forte qui inclut clairement du désir, mais qui les amène aussi à se définir l'un contre l'autre. Seccotine, seul personnage féminin dans une bande dessinée franco-belge très masculine, au volant de sa Vespa ou prenant la parole pour dévoiler une femelle marsupilamie, est très cohérente comme féministe. Alors que Fantasio, à cette époque, s'est rigidifié en fréquentant Gaston et se montre donc assez conservateur.

Elric : J'ai l'impression que dans l'imaginaire collectif les personnages classiques comme Fantasio et Seccotine peuvent apparaître "lisses", mais je ne suis pas trop d'accord. Ces personnages sont la majorité du temps bienveillants, ce qui n'empêche pas que Spirou puisse être impatient et s'agacer. Que Fantasio soit impulsif et pèche parfois par orgueil. Ou que Seccotine soit narquoise. Des caractères bien trempés qui peuvent facilement amener un conflit.

Spirou et Fantasio Classique : "La Baie des cochons"

Spirou, avant votre album, avait failli visiter Cuba sous les crayons de Tome et Janry.

Elric : J'avais même vu les planches exposées. On le savait, mais on savait aussi que le projet avorté de Tome et Janry prévoyait la présence de Zorglub dans le monde contemporain – vers l'an 2000, à l'époque. Nous savions donc qu'il n'y aurait aucun rapport entre ce projet et notre album. J'ai été heureux de rencontrer Janry au festival de Valenciennes il y a quelques années. Je voulais lui dire ce qu'on préparait avant qu'il en entende parler par quelqu'un d'autre. Pas question qu'une rumeur puisse se propager au sujet d'un Spirou à Cuba qui pourrait être dans l'esprit de celui de Tome et Janry. J'avais les premières planches sur moi et je les lui ai donc montrées en précisant bien que "La Baie des cochons" se déroulait en 1961 sans Zorglub. A priori, Janry a trouvé ça sympa et m'a encouragé. On a discuté longuement à propos de sa carrière et du personnage de Spirou. Je lui ai fait dédicacer un album. Parce que j'ai lu tout Spirou quand j'étais enfant et que j'avais adoré ça.

Spirou et Fantasio Classique : "La Baie des cochons"

Si vous deviez faire un autre Spirou, où nous emmènerait-il ?

Elric : On a déjà parlé de plusieurs idées – on en a tout le temps ! Dans "Z comme Zorglub" de Franquin et Greg, Zorglub évoque par exemple son empire en citant différentes villes : « […] Zorgland, Zorgrad et Zorg-City ! Et aussi Zorg-les-Bains et Zorgville... et puis Zorgburg... et j'en oublie... » Alors, on s'est dit : « Mais qu'est-ce qu'il aurait pu se passer à Zorgrad ? »

Lemoine : Zorg-les-Bains aussi, ce serait intéressant. Zorglub en maillot de bain, déjà.

Baril : Franquin et ses successeurs ont laissé un univers tellement riche... Il y a des pistes pour plein de nouvelles histoires !

Au fait, c'est quoi votre Spirou préféré ?

Lemoine : Le Spirou de mon enfance est celui de Tome et Janry. Ils ont réussi ce challenge d'être de leur époque sans rompre avec le passé.

Baril : Tout pareil ! J'adore en particulier la période qui va de "Spirou à New York" à "Vito la déveine", ce sont des albums que je continue de relire régulièrement avec plaisir. Et chez Franquin, "Le prisonnier du bouddha" et les "Zorglub".

Elric : Je reste profondément attaché à l'émotion du choc de lecture de mon premier album de Spirou lorsque j'avais 8 ou 9 ans. C'était "Le dictateur et le champignon".

Spirou et Fantasio Classique : "La Baie des cochons"

Spirou et Fantasio Classique, Tome 1 - « La Baie des cochons », parution 24 mai 2024

Vous avez aimé cet article ?

Vous aimez cet article ! Merci !

7 commentaires

Membre Spirou.com
Prénom
PIERRE
PIERRE BRANDS
ven 03/05/2024 - 21:28

Quel bonheur de retrouver "la patte" de Franquin Du pur bonheur et bravo aux scénaristes, dessinateurs et coloristes de l'histoire. On en redemandera

Membre Spirou.com
Prénom
Paul
PaulQuick
jeu 16/05/2024 - 06:30

Pouvez-vous m'en dire plus sur ce que vous entendez par la jambe de Franquin? Est-ce une référence à une histoire ou à un personnage spécifique? geometry dash online

Membre Spirou.com
Prénom
davidson
davidson
ven 17/05/2024 - 04:55

finish basement

Zorg-les-Bains aussi, ce serait intéressant. Zorglub en maillot de bain, déjà.

Membre Spirou.com
Prénom
Pascal
letal50
ven 17/05/2024 - 13:54

Retrouver le style Franquin des albums Spirou : quel plaisir ! Je retombe en enfance, merci.

Membre Spirou.com
Prénom
Pascal
letal50
ven 17/05/2024 - 13:57

Back to the future, tout le monde m'aura corrigé 😉

Membre Spirou.com
Prénom
Jackson
miajackson1117
sam 18/05/2024 - 06:43

I really like playing games, especially online games, because they are very simple without downloading, and recently love games are very popular. And me too, I often play games at love tester, this is a great choice

Membre Spirou.com
Prénom
lisa
lisabonet24
mer 22/05/2024 - 05:52

Why does Spirou feel afraid? Not a dream, not a nightmare, not a movie—the new Spirou story is actually true. Io Games

00:00 --:--