La samba des Gorilles

posté le : 25/1/2021 par : CARO

L'aventure de Berck et Cauvin démarre dans le Spirou n°1667 du 26 mars 1970, avec un récit de 22 planches intitulé "La samba des gorilles". En vedette, un grand costaud blond, Jack Attaway, et un petit brun malicieux, Sammy Day, piliers d'une agence de bodyguards à Chicago. Progressivement, le petit volera la vedette au grand, et la série sera baptisée Sammy, en toute logique.

Le journal Spirou rendra hommage à Berck dans le n°4321 du 3 février.



Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Bonne année !

posté le : 4/1/2021 par : CARO

Pour bien commencer cette nouvelle année, Romarin nous propose une nouvelle planche de du fameux Immeuble à Raoul.

Meilleurs vœ à toutes et tous pour 2021, que nous espérons tous plus sereine que 2020 !



Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Le petit Cauvin illustré...

posté le : 18/12/2020 par : CARO

Le dernier numéro du Trombone illustré est paru en supplément du Journal de Spirou n°2062 du 20 octobre 1977, après avoir suscité pas mal de polémiques notamment auprès des auteurs comme Raoul, qui se sont sentis exclus du projet par Yvan Delporte. Ils n'étaient pas de la "bande à Delporte", pas de la "bande du Trombone", presque en opposition à la "bande du Journal de Spirou".

Le 23 mars 1978, dans son n°2084, comme un ultime clin d'œil (pied de nez ?) au Trombone illustré, le Journal de Spirou propose Le petit Cauvin illustré qui retrace en images la biographie du scénariste, complétée par un running gag interprété par ses principaux complices et mettant notamment en scène une célèbre hôtesse de l'air.

Voilà, c'était la dernière "mise à zéro des compteurs" de 2020. On se retrouve début 2021, bonnes vacances à ceux qui en bénéficieront et surtout belles fêtes de fin d'année à toutes et tous.



Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Qui se souvient des Toyottes ?

posté le : 7/12/2020 par : CARO

C'est en 1978, lors d'un festival organisé à La Roque d'Anthéron, que Raoul Cauvin rencontre Louis-Michel Carpentier. Ces deux-là planchent très vite sur une série originale à la tonalité adulte.

Dans un univers post-cataclysmique, une bande de rats, les fameux Toyottes, commandée par Rapedalédilapoulos tente, avec plus ou moins de bonheur, de refaire le monde.

Une série éditée chez Casterman et qui a failli coûter à Raoul, lié à l'époque par un clause d'exclusivité, son licenciement par Charles Dupuis !



Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Chouette d'être vieux, selon Cédric...

posté le : 16/11/2020 par : CARO

Petit extrait du nouvel album de Cédric pour cette mise à zéro du blog de Raoul.
Je vous avoue que ce matin, j'aurais bien fait comme Jules Boudinet... Dur dur le lundi matin !



Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Plus d'infos par ici >>

Document d'archive

posté le : 26/10/2020 par : CARO

La plupart d'entre vous le savent, Raoul Cauvin dessine ses scénarii. Certains bénéficient même d'un rehaut aux crayons de couleurs. Ici la page 4 du "Diamant noir", un récit complet de mousquetaires, prémices aux futurs "Câline et Calebasse". Dessinée ensuite par Mazel, l'histoire paraît dans le Journal de Spirou n°1608 du 6 février 1969.



Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
page précédente
© SPIROU - SPIROU POINT COM - Éditions Dupuis
Tout contenu de ce blog est propriété et sous la responsabilité de son auteur.


>