Mon profil

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 24-01-2020 13:37:34

Ça concerne un peu tous les personnages.

J'ai commencé à lire, mais j'accroche pas trop. Pas que je trouve ça mauvais, mais il s'agit d'un tome 8 alternatif. J'aurais sans doute adoré si je l'avais lu avant le vrai tome 8, mais maintenant que celui-ci est sorti, j'ai beaucoup de mal à entrer dedans. Pour info, même mes propres fics, je suis incapable de les relire quand le canon m'a démontré que j'avais tout mal interprété (j'envisage de peut-être un jour faire une version 2.0  de Jeter un pavé dans la mare, mais Miss Vitriol c'est foutu à jamais).  Maneeya, si tu passes par ici, je ne dis certainement pas que ta fic est dénuée d'intérêt, mais le vrai tome 8 m'a tellement plu que je n'arrive pas à m'investir dans une version alternative.

Floria a écrit :

Et pis je suis d'accord avec Nikkicorp en pensant également que Mégane à abusé dans le tome 6 à embrasser Vicky par surprise tout en étant persuadé que cette dernière lui tomberait dans les bras.

M'enfin, elle aurait été un mec je suis sure qu'une bonne partie des lecteurs l'auraient trouvée reloue, mais comme c'est une histoire à la "Roméo et Juliette" entre deux filles que les auteurs nous ont pondus dans le 7, tout le monde pense que c'est la plus belle histoire d'amour du monde ! (il suffit de voir les fans arts consacrés uniquement à ce couple à chaque sortie d'album, même dés la sortie du tome 8 alors qu'elles n'ont effectivement qu'une seule scène ^^).

On n'a toujours plus de mal à imaginer une femme dans le rôle de l'agresseur et/ou un homme dans le rôle de la victime. C'est comme la scène ambiguë avec Anna et Albin, je sais que tout le monde n'est pas d'accord avec moi, mais je trouve toujours que c'est au minimum dans la zone grise. Et je comprends pourquoi on ne serait pas d'accord avec moi là-dessus...gosh, moi-même il n'y a pas si longtemps, je trouvais drôle une situation où un mec se fait harceler. J'ai même mis en scène moi-même ce genre de gag. Dans Miss Vitriol justement, Albin se fait draguer lourdement (avec une main au cul notamment) par la mère de Jenny, et c'est une des raisons pour lesquelles je ne peux plus la relire aujourd'hui.

J'ai aussi l'impression que les gens imaginent que ce genre de truc n'est glauque que quand ça arrive à des hétéros. Le nombre de fics yaoi où un des deux mecs plaque violemment l'autre contre un mur pour l'embrasser fougueusement parce que "Bah, comme ça, il réalisera qu'il est fou de moi!" puréelesdrarryçafaitpeurdesfois... Alors que non.

Est-ce que la situation Vicky-Mégane rentre dans cette problématique, par contre, c'est assez flou, j'ai plus l'impression que Mégane s'attendait lors du fameux baiser dans la rivière, à ce que Vicky réciproque (ça existe, ce verbe, en français? j'ai un doute). Peut-être qu'elle imaginait que l'alchimie entre elles était suffisamment évidente et qu'il n'y avait plus qu'à ce qu'une des deux se décide à faire le premier pas. Ce serait plus un problème de communication : Mégane pensait que les signaux envoyés étaient clairs et bien reçus mais en fait non... Dans le tome 7, elle ne cherche plus de contact physique avec Vicky, et c'est toujours cette dernière qui les initie quand il y en a. En tous cas, je n'éprouve pas le même malaise qu'en voyant Anna/Albin ou Xander/Karine.

Raah, c'est marrant, parce que pour les fameux battles que je prépare...le premier concerne Mégane! C'était vraiment le moment d'avoir une discussion analytique sur elle!

#2 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 23-01-2020 12:39:31

Mouais...j'aime pas trop l'idée d'un Spike trompeur qui l'aurait dégoûtée des mecs, ça renforce un peu le cliché  comme quoi si on se tourne vers les gens du même genre que soi c'est parce que l'autre nous a déçu, plutôt que parce qu'il y a réelle attirance sans arrière-pensée. Par contre, l'idée qu'elle ait pu paniquer parce que le groupe aurait gagner du succès et que cela l'aurait mise mal à l'aise est plutôt intéressante.
Mais s'il y a eu un changement drastique dans sa gestion de sa confiance, j'ai l'impression que ça s'est passé avant sa rencontre avec Vicky. Un peu comme si à l'annonce de son déménagement, elle avait décidé de faire table rase et prendre un nouveau départ. Vicky est plus une conséquence qu'une cause. Y'a qu'à voir la scène où Allison l'engueule pour son nouveau tatouage, qui donne l'idée qu'elle s'est décidée à monter d'un cran dans sa rébellion un peu avant ça.

J'irais pas non plus jusqu'à la voir comme une narcissique. Pour moi, s'il y a quelque chose que je reprocherais à Mégane, c'est que c'est l'ado typique qui joue les rebelles et se croit trop cool, mais ne réalise pas que si elle peut se le permettre, c'est parce qu'elle est née privilégiée. C'est sûr, de par son genre et son orientation sexuelle elle reste une potentielle victime de discrimination, mais du reste, elle est blanche, cis-genre, valide, et issue d'une famille riche relativement coulante vis-à-vis de ses caprices. Oui, ses parents la considèrent comme une machine qui se doit d'être rentable et les rendre fiers, mais:
-Allison est incapable d'avoir le dessus sur elle quand elle essaie de l'engueuler
-Elle a réussi à se faire offrir une basse en leur cassant les oreilles jusqu'à ce qu'ils lui cèdent (c'était drôle sur le moment, mais en réfléchissant sérieusement : mais quelle enfant-reine!)
-Pour ce qu'on en a vu, ils sont beaucoup plus tolérants que Will et Kate après son coming-out (bon, par contre ils sont racistes, on peut pas tout avoir)
-Ils sont parfaitement en paix avec sa carrière chez les Albinos (même si c'est parce qu'elle est célèbre)
-De manière générale, la "petite princesse" (comme sa mère semble la surnommer) peut bien faire ce qu'elle veut, on finira toujours pas tout lui passer

Vicky est bien moins lotie. Elle n'est pas blanche (je parle uniquement de sa peau), elle a ses problème de poids, et la menace de finir à la rue et reniée par ses parents (du moins par  Kate) si elle avouait son attirance pour les filles est réelle. Ça me gênait un chouaïa dans le t7, car Mégane n'arrêtait pas de lui reprocher de ne pas s'assumer, sans réaliser que sa situation est bien plus facile que celle de Vicky. Même si je pense qu'elle en est vraiment amoureuse et qu'elle est sincère quand elle dit qu'elle veut affronter cette épreuve avec elle. Après, la façon violente avec laquelle Vicky la rejette est parfaitement injuste, et ça se comprend qu'au bout d'un moment, Mégane réalise qu'il y a plein d'autres filles sur Terre et aille voir ailleurs (même si elle devait être vraiment désespérée sur le moment pour se jeter sur Lara).


Sinon, moi aussi j'ai une théorie...
....
....
....
C'est la théorie débile du jeudi, vous êtes prêts?
....
....
....
Anna était présente à la soirée de victoire des Albinos, c'est elle qui était dans la cabine de toilettes quand Vicky pleurait de tout son soul, c'est donc elle qui a dit :"Faites ce que vous voulez, mais allez le faire dehors! Prooooouuuuut!", comme Vicky n'a jamais eu affaire à elle, elle n'a pas pu reconnaître sa voix. Elle a ensuite assisté à l'esclandre de Xander et a elle aussi compris que Karine était coupable. Elle est donc en train de préparer sa vengeance, muhahahahaha!

Je sais où est la sortie.
(Puis j'ai des rap battles à préparer).

#3 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 19-01-2020 12:43:10

Karine qui dépasse les bornes et le groupe qui décide de la jarreter, c'est envisageable. J'imagine bien Albin être le seul à continuer à la soutenir pour se faire pardonner.

#4 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 17-01-2020 09:25:32

Wow, elle est trop bien comme ça ! J'aimais bien son ancien look, mais là elle est vraiment classe, et ça accentue le fait que le rose est sa couleur (oui, j'attribue souvent une couleur à chaque personnage, même si parfois c'est personnel, genre, Barabara le rose, Joy le rouge, Élise le bleu et Roxanne le vert (les garçons par contre je cherche pas)).

Quelle théorie ? Euh... les trois m'intéressent alors...pique-nique-douille-c'est-toi-l'andouille... le retour d'un perso ?

#5 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 30-12-2019 13:02:03

Hello les potos!

Juste pour dire que j'ai fais de nouveaux fan arts...enfin, le premier, c'est encore un remake "amélioré" d'un précédent. Non, mais vous vous rappelez de celui-ci, avec le principe ultra-concon mais drôle des persos qui échangent leurs fringues de manière random ? C'était moche quand même !
Test du bbcode FluxBB

Voilà la nouvelle version, avec trois fois plus de personnages (dont 5 qui apparaissent 2X car ayant eu plusieurs looks au cours de la série), quelques looks mis à jours pour certains, et une "chaîne d'échanges" revisitée et plus longue. J'espère avoir progressé depuis la dernière fois.
Test du bbcode FluxBB Oh, j'ai oublié d'inclure Lara...non pas grave en fait !

Ça faisait longtemps que je n'avais plus utilisé le style "manga chibi", donc dans la foulée, un second fan arts, plus petit mais plus en adéquation avec la période de l'année:
Test du bbcode FluxBB

#6 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 02-11-2019 12:30:55

Floria a écrit :

Cicou, j'ai mis des coms sous tes articles mais je ne sais pas si ils ont étés pris en compte.

De fait, je ne vois aucun nouveau commentaire, et rien qui signalerait un quelconque problème dans ma page admin...bizarre...

#8 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 07-09-2019 10:18:37

Superbe ce site, Nikki!

De mon côté, j'ai pas encore retrouvé la motivation d'écrire, alors j'ai juste fait une petite Meg avec son ancien look :
Ici

#9 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 04-09-2019 08:00:10

J'ai aussi le tome 2 des VdN entre les mains depuis hier. Sympa cette tranche dorée.

Je n'ai rien vu concernant Mélanie, à part un caméo dans un coin de case...

Ah, Gabrielle ! Maintenant j'ai un nom à mettre sur Fem!Murphy. Reste à savoir comment s'appellent ses Girl Posse les deux autres Langues-de-Vip...puisqu'on est sur les prénoms angéliques au féminin, je propose Michelle et Raphaëlle.
Et donc, c'est une ex-grenouille de bénitier...j'avoue que ça fait un drôle de mélange avec l'autre bouquin que je viens d'acheter et de lire, le nouveau Amélie Nothomb (qui raconte la Passion du Christ du point de vue du principal concerné).

Par contre, j'ai vu deux planches que je ne me souviens pas avoir lues dans Spirou : une où le trio s'imagine en Rule 63 (avec Jenny qui roule un patin à Vicky...enfin en quelque sorte), et une autre qui revisite un ancien gag avec un nouveau twist (celui où John-John voit les fesses de Karine).

Bref...moi aussi j'ai une critique à faire (et qui risque pas non plus d'être super longue, au moins avec le tome 1 des VdN, j'avais le concept à présenter).

#10 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 05-08-2019 08:43:17

Salut,
J'étais en vacances pendant une semaine sans connexion, d'où cette réponse tardive.

Alors, je n'irais pas jusqu'à dire que cette double page prouve que Vicky est le personnage le plus intéressant, car elle a pas mal de concurrence à ce niveau, mais sinon, oui, elle est intéressante, c'est indéniable (d'ailleurs, est-ce que ça a un jour été nié, au fait?  C'est plutôt la sympathie qu'elle inspire ou non qui est sujet à débat,  un personnage peut très bien être un plaisir à analyser mais être détestable).

Ce qui est drôle, c'est que le début de la scène est exactement conforme à ce que j'imaginais (je dois l'avoir mentionné dans une fic d'ailleurs) : dès qu'il s'est avéré que Karine avait un réel talent pour le chant, je voyais parfaitement les trois filles faire du karaoké avec Vicky jalouse de son talent et de mauvaise foi (après, j'imaginais également Jenny chanter comme une casserole mais prendre tellement de plaisir qu'elle en rendait l'activité doublement amusante).
Ensuite, les remords de Vicky m'ont évoqué Mélanie, dont une planche du T4 montre qu'elle aussi compense ses mauvaises actions en s'engageant dans des nobles causes. Là, c'est pareil, Vicky soulage sa conscience en faisant des cadeaux. À cela près qu'elle a l'air plus humaine dans sa démarche : elle cherche à donner réparation directement à la personne qu'elle a blessée, là où Mélanie cherche plus à rétablir l'équilibre cosmique pour mettre à jour son karma (ce qui lui donne un air plus psychopathe).

Pour Kate, voilà comment moi je l'ai compris: elle est encore pire que Vicky, si on avait le moindre doute. Vicky se sent mal parce qu'elle sait que ce qu'elle a fait à Karine est mal, et elle compatit pour elle (elle a juste beaucoup de mal à l'exprimer et à ne pas laisser passer son égoïsme avant). Kate se sent mal non pas parce qu'elle s'en veut d'être cruelle, mais parce que l'idée que Vicky grossise lui fait du mal personnellement : l'idée que le corps de Vicky (qui n'est pas le sien et qu'elle n'a pas le droit de contrôler) ne soit pas conforme à sa vision de ce qui est bien, gêne son petit confort. Et de la même manière que Vicky trouve du réconfort dans la nourriture, Kate en trouve en se faisant offrir des bijoux (et en même temps, ça fait écho à Vicky qui veut en offrir à Karine, la construction de ce gag est très intelligente, même si un peu laborieuse).

#11 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 20-06-2019 17:49:24

Par le caleçon de Merlin, la Vacherie de cette semaine est un festival de caméos!

D'abord, il y a le fameux couple formé d'un grand maigre et d'une petite ronde qui font de la figuration un peu partout. Ensuite, on revoit Bélanger, un personnage du tome 1 que Jenny et Vicky persécutent au point de lui faire perdre son emploi à plusieurs reprises tout ça parce qu'il ne bave pas sur elles (d'ailleurs, ça ne rate pas dans ce gag-ci). Il y a également Bruno, le beau-père de Dan, qui fait une courte apparition. Mais surtout, tenez-vous bien, il y a...Mégane! Avec des cheveux bleus et en compagnie de Spike, le leader de son précédent groupe! Elle et Vicky se tiennent à deux mètres l'une de l'autre mais elles ne se calculent même pas! lol

Par contre, il y a une interview de Delaf dans laquelle il annonce....qu'il ne prévoit pas de se lancer de le dessin du tome 9 avant 2021... sad

#12 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 14-06-2019 08:13:00

J'ai reçu mon Spirou. Il y a une planche de plus, vers la fin du numéro, qui n'est pas dispo sur Iznéo.

Où l'on voit Fem!Murphy dans le présent, occupée à son sport favori:  humilier Jenny. Vicky sourit en coin, et fait genre : "Voyons Jenny, c'est de l'humour, faut pas se vexer pour si peu!" alors que celle-ci fuit, en larmes. Puis, Fem!Murphy s'en prend à elle et tout de suite, elle change de refrain  wink . À la fin, il s'avère que Jenny n'avait pas compris qu'on parlait d'elle et croyait qu'on insultait sa chanteuse préférée du moment (pour une fois que c'est pas un chanteur...).

Mais ce que je remarque dans ces trois nouvelles pages:
-ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère sur le slut-shaming, Jenny se fait quand même traiter de "pute" et de "pétasse" de façon très gratuite et rapide
-donc, la motivation de Fem!Murphy (j'espère qu'on aura son prénom avant que je ne me mette à l’appeler Léonie) pour détester Jenny est quand même ultra mesquine, celle-ci n'ayant concrètement rien fait, c'est Vicky qui l'a jetée pour aller vers elle
-le prénom Victoria fait son retour... bizarre, je croyais que seule la mamie rétrograde l'appelait ainsi. Dans un flash-back du tome 6, on voit Will utiliser le surnom "Vicky" alors qu'elle est encore dans son berceau. "Victoria" serait le nom qu'elle associe à la honte d'être une "ratée" impopulaire ?
- à 12 ans, elles ont toutes des seins déjà bien ronds (sauf Karine, évidemment ^^)

#13 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 09-05-2019 08:42:29

J'ai pensé la même chose que vous pour Winnie (qui j'imagine se verra baptisée autrement^^). Surtout que l'embonpoint n'est pas son seul point commun avec Vicky. Je ne sais pas si c'est prévu de traiter le sujet, cela dit. Quand j'avais vu Winnie la première fois dans le tome 8, je m'étais dit :  " Tiens, un personnage secondaire racisé alors qu'il n'avait pas besoin de l'être, c'est cool pour la représentation ! ", mais maintenant qui sait, ce n'était peut-être pas anodin. En tous cas, je comprends mieux son attitude envers Jenny, que je trouvais quand même excessive (la battre comme plâtre alors qu'elle voulais juste parler...).

#14 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 01-04-2019 08:20:42

Nan mais t'as trop raison en fait...moi je viens de découvrir qu'Albin c'est quand même un gros débilos! Ça voit trop que c'est lui qui complote pour détruire l'amour merveilleux entre Dan et Karine, si tu observes bien la troisième case de la planche 18 du tome 6, c'est une évidence, il dit ce truc, tout en faisant ce truc, qui le prouve, c'était un indice ! Et puis de toutes façons, les albinos sont tous maléfiques par nature, vous avez jamais vu dans les films c'est toujours des psychopathes qui tuent des gens, comme Silas dans Da Vinci Code, même que l'auteur s'appelle Dan toutélié!

D'accord aussi pour Hugo, nan mais attends, on va quand même pas caser la belle Jenny avec un 2/10? Vicky a raison, il a du gras qui lui envahi le cerveau! Par contre, pour Vicky, je suis contente que l'autre conne de Mégane l'ait enfin lâchée, parce que Vicky qui finit avec une fille, c'est pas possible, quoi. C'est une bédé pour les jeunes, faudrait pas les choquer en leur montrant ce genre de trucs! Les auteurs n'ont pas honte de mettre de telles idées dans l'esprits de nos chères têtes blondes? C'est comme quand ils nous ont fait croire que Karine pouvait vivre sans Dan, alors qu'une femme n'est rien si elle n'a pas un homme dans sa vie, alors faites revenir Dan sinon c'est trop triste!

Mais bon de toutes façons, les Nombrils, c'est pour les filles, donc ça parle d'amour. Interdit aux mecs du coup. Les mecs cassez-vous de ce thread, vous n'y connaissez rien en romance, c'est pas moi qui le dit c'est la génétique! Votre avis compte pas!

#15 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 27-03-2019 09:34:43

Encore une fois, c'est une question de ressenti. La dispute du tome 2 n'est  pas très longue en fait. Sauf si tu comptes en nombre de pages, mais si tu regardes le temps que ça a duré, c'est autre chose. Les tomes 2 et 3 tiennent dans un mouchoir de poche quand on y réfléchit, juste le temps pour Vicky de guérir sa jambe (et encore, ce n'est pas encore le cas fin tome 3, et il est plus probable que cela ait eu lieu dans la grosse ellipse temporelle entre le 3 et 4), Karine fête son anniversaire (quelque part en novembre) fin tome 2, et le tome 3 s'achève à la Féerie des Glaces (une sorte de pré-Noël, donc à la mi-décembre). Le tome 5 s'étend beaucoup plus, on est début printemps au début, et aux examens de juin à la fin.

Aussi, la dispute de Jenny et Vicky dans le tome 2 n'était qu'une parmi d'autres (qui certes a duré un peu plus longtemps que d'habitude), au sujet d'un garçon (dont elles ne sont même pas amoureuses). Celle du tome 5 touche à quelque chose de plus sensible, au fondement même de leur amitié, au point que Jenny décide de changer temporairement de look (pour ne plus ressembler à Vicky...dans le même tome où on amène l'idée que Karine a changé pour être en accord avec Albin,  il n'y a qu'un pas à faire pour y voir un parallèle avec la "rupture" du "couple" Vicky/Jenny). 

Ce qu'il y a, c'est que maintenant qu'on en est au tome 8 et qu'on a une vue d'ensemble, la dispute pour John-John a l'air hyper triviale, alors que celle du tome 5 semble préfigurer ce qu'il va se passer dans les tomes 7 et 8, comme une répétition générale avant la représentation d'une pièce. Quant à la réconciliation avec Karine, autant sur le moment c'était un minimum touchant, mais encore une fois, maintenant qu'on a une vue plus globale de la série, t'as l'impression que ce genre d’événement arrive tous les quatre matins. En tous cas, moi, au lieu d'être marquée et émue par cette belle amitié, je soupire d'agacement de voir que Karine pardonne encore et toujours à quelqu'un qui visiblement n'apprend pas de ses erreurs et est incapable de se fendre d'une excuse, ce qui me fait dire qu'en fin de compte, elle est un peu bête à manger du foin, Karine.

#16 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 26-03-2019 12:45:13

D'après les auteurs (la flemme de chercher l'interview où ils l'ont dit mais de toutes façons ça venait confirmer un sentiment que j'avais déjà de moi-même), la scission serait plutôt entre les t4 et t5, l'émancipation de Karine étant l’événement pivot.
Je pense également que plutôt que de regarder qui, des trois protagonistes, a droit à la meilleure part, c'est l'évolution de leur dynamique qui importe.

C'est aussi ce qui ressort du découpage choisi pour les intégrales :
Jeunes, belles et vaches, tomes 1 à 4: deux filles tapent sur une troisième, qui se laisse faire. Vicky et Jenny sont presque totalement interchangeables dans les débuts (même physiquement dans les tous premiers gags elles me faisaient presque l'effet de "palette swap").  On finit par leur donner un background et des motivations différents, mais leurs actions restent semblables en essence.
La revanche des moches, tomes 5 à 7 : Karine se rebelle, et un des effets et de mettre en lumière le déséquilibre du duo Vicky/Jenny.  Jenny est une suiveuse qui a du mal à penser par elle-même. Quand elle en a marre d'être enguirlandée par Vicky qui lui dicte quoi faire, elle s'en va rejoindre le camp de Karine et des Albinos (mais sans se poser la question de si c'est une bonne idée ou non, elle a juste besoin de singer quelqu'un). Vicky est une meneuse qui refuse de se remettre en question. Quand Jenny la lâche, elle se rabat sur Dan parce qu'elle a besoin d'un nouveau sous-fifre, alors qu'elle ne l'aime pas du tout. Pour moi, c'est à ce moment-là qu'on voit que les deux bimbos n'ont pas le même fonctionnement, là où avant elles donnaient l'impression d'un duo équilibré. Même si elles se réconcilient à la fin du t5, ce n'est que pour mieux s'éloigner par la suite.

Le seule truc que je conteste concernant ce découpage, c'est que j'aurais inclus le tome 8 dans la deuxième intégrale, la fin de ce dernier sonne tellement comme la conclusion d'un chapitre. Karine a été une victime et un paillasson dans le cycle 1, à la fin duquel elle prend sa revanche ; elle ne se laisse plus faire durant le cycle 2, à la fin duquel elle commet un acte qui annonce que dans le cycle 3 elle pourrait bien être un bourreau. Jenny et Vicky s'équivalaient dans le cycle 1, dans le cycle 2 elles prennent des chemins différents, ce qui se conclut par un changement drastique, très positif pour Jenny, et négatif pour Vicky qui est celle dont l'évolution se heurte aux plus gros obstacles.

Bref, à la fin de chaque cycle, les cartes sont redistribuées. Je ne vais pas non plus prétendre être dans la tête des auteurs, mais pour l'instant c'est ce qu'on peut déduire.

#17 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 12-03-2019 18:47:22

Je ne suis pas très productive en ce moment (je suis passée d'un mi-temps à un temps plein), mais j'essaie de bosser un peu sur le Wiki: voici Will, Dan et Anna.

#18 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 06-03-2019 18:27:35

Mes excuses, B. Lahvi, je viens de relire ton premier post, où tu avoues clairement que ton tableau n'est que stats inutiles. Depuis le début, je partais du principe que ça avait un sens autre que le plaisir de compter, genre, que le nombre d'apparitions d'un personnage déterminait son importance, alors qu'à l'évidence ce n'est pas un élément pertinent.

Car  pour moi, dire qu'un personnage est principal, secondaire etc. ne signifie pas qu'il apparaît plus ou moins mais qu'il a un impact plus ou moins sérieux sur l'histoire. Pour Dan, par exemple (qu'au début je ne comparais même pas à Albin, mon commentaire était plus général), je trouve que ton tableau donne l'impression qu'il a beaucoup plus de poids que la réalité, que la pratique ne suit pas la théorie.

De toutes façons, comme je l'ai dit, il y a une trop grande part de subjectif, c'est un peu contre-productif de tenter de rationaliser. Mais si on me demande de citer les personnages des Nombrils comme ça de tête, les premiers qui me viendront à l'esprit seront les plus importants: je commencerai bien sûr par Jenny, Vicky et Karine (les seules à qui j'attribue le statut de principales), puis viendront Albin, Mégane, Murphy (et oui, même si son rôle n'est que rarement et indirectement lié à l'intrigue de fond, il reste un personnage "ambiance" qui est toujours là et qui semble indispensable à l' "ADN" de la série)....puis Vinko, Mélanie....etc....puis, bien après, je penserai peut-être à John-John (et pour tout dire, il m'est déjà arrivé de l'oublier, quand je prépare une série de fan arts par exemple). Parce que même si je l'aime beaucoup et que je le trouve intéressant, il me paraît "lointain". Quand je lis que quelqu'un le considère comme important, j'ai l'impression que cette personne s'est arrêtée après le tome 3, c'est à dire à 37,5 % de la série.

#19 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 05-03-2019 18:37:51

Je trouve que le rôle d'Albin dans le tome 4 est plus important que celui de Dan dans les 6, 7 et 8 (où il n'apparaît même pas physiquement). Quant à Murphy, il est présent dans TOUS les albums, mais en particulier dans les 3 premiers où il est constamment en train d’accaparer Karine, ce qui a été un facteur non négligeable dans la chute du couple Karine/Dan, même si c'est dans le 2 qu'on insistait le plus. Il y a aussi le 6 où il est impliqué dans pourquoi Vicky est au camps d'anglais (même si c'est une fausse piste). En tous cas, c'est un personnage qui donne l'impression de faire partie de la série dans son ensemble, là où John-John ne marque qu'une période de celle-ci. Mais bon, c'est impossible d'être objectif sur un sujet pareil, d'où le fait que je doute de l'intérêt même de calculer ça.

#20 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 03-03-2019 19:01:07

Pour Dan aussi , je suis étonnée. Mais s'il a compté les mentions de ce personnage dans les tomes 6, 7 et 8 (et apparitions sur photos ou dans flash-back) comme aussi importantes que s'il était présent en chair et en os ET que cette présence avait du poids dans le scénario, ça expliquerait ce résultat (et c'est probablement pareil pour les autres personnages...depuis quand Murphy est classé en-dessous de John-John, par exemple?).

#21 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 28-02-2019 17:23:06

Tu as oublié de tenir compte du ratio poids de l'apparition/nombres d'apparitions totales.

Je plaisante, bienvenue B. Lahvi.

Ça me rapelle la fois où j'avais compté le nombres de conneries proférées par Jenny par album, pour prouver scientifiquement que sa stupidité était bel et bien flanderizée.

#23 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 17-02-2019 09:16:06

Bon, ça y 'est, j'ai rencontré Dubuc à la Foire du Livre. Toujours aussi sympathique! Comme elle était seule et qu'elle ne dessine pas, elle avait un tampon unique pour la dédicace, avec les trois héroïnes dans un cercle.
Alors (comme moi je l'ai compris, et j'espère ne pas surinterpréter):
-La raison pour laquelle Delaf n'était pas présent n'est pas qu'il est déjà en train de travailler d'arrache-pied sur le prochain album, en fait lui et Maryse s'attèlent à des projets personnels, histoire d'un peu prendre du recul sur Les Nombrils.
-La fin de la série approchant, c'est d'autant plus stressant, il ne faudrait pas se louper, d'où cette envie de respirer un coup.
-Ils ont ajouté tellement de nouveaux personnages que parfois ils se demandent comment ils vont les gérer après, et c'est souvent à regret qu'ils ne peuvent pas donner son petit épisode à chacun.
-Ils veulent vraiment donner un avancement à chacun des personnages (du moins les principaux j'imagine).
-C'est, comme je l'avais deviné, beaucoup trop tôt pour avoir des infos concrètes sur le tome 9, pour les raisons évoquées ci-dessus.
-J'ai demandé si je pouvais quand même connaître le prénom de certains personnages qui n'en ont pas, en particulier Winnie, mais apparemment, ils n'en ont pas encore trouvé eux-mêmes. J'ai alors parlé de Winnie, et aussi de Patrick et elle a trouvé ça très amusant et que ça sonnait bien (ce qui ne veut pas dire que ça va être adopté).
-Je lui ai demandé si elle n'avait jamais tenté de dessiner, elle a avoué que si, mais qu'elle n'avait jamais eu la patience nécessaire pour avoir un résultat satisfaisant.
-On a aussi un peu parlé spin-offs, je lui ai dit que je voyais bien une série de gags sur Murphy, ou, dans un registre plus grinçant et dramatique, la jeunesse d'Albin et Vinko. Elle a eu l'air de trouver ça pertinent, et a ajouté qu'un autre personnage où il y aurait de quoi faire était...Jenna!

Bon, je pense que je n'ai rien oublié, mais si je me rappelle quand même d'autre chose, je vous tiens au courant.

#24 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 13-02-2019 18:13:12

Oh, je vais à la Foire du Livre samedi, pour Amélie Nothomb...bon, j'aurais peut-être deux dédicaces ce jour-là!

#25 Re : Les séries du journal de Spirou » Les Nombrils » 08-02-2019 09:55:25

Oui, ma meilleure amie est ce genre de fille qui s'est lâchée après avoir obtenu son indépendance.  Quelques mois à peine après son déménagement, elle est devenue gothique et a toujours des couleurs de cheveux hors normes. Son père n'aime pas ça du tout, et lui a encore fait une crise l'été dernier (je précise qu'elle a 31 ans et qu'elle est mariée depuis 6 ans), parce que son mari et elle avaient adopté un chien venant d'un refuge (ils ont un faible pour les vieux animaux handicapés/rejetés/malmenés par un précédent maître à qui ils veulent offrir un belle fin de vie) sans lui avoir demandé son avis....Quand nous étions ados, je me souviens qu'un jour il avait dit que j'étais une mauvaise influence pour elle....et que mes parents disaient qu'elle était une mauvaise influence pour moi... Heureusement qu'ils ont dépassé ça, elle a été mon témoin de mariage et quand elle fait son discours tout le monde était ému.

Bon, j'arrête de raconter ma vie. Pour le Wiki, je relis souvent des passages des tomes les plus anciens, et je réalise à quel point tous les personnages ou presque sont des psychopathes en puissance (surtout Vicky), sans doute parce qu'au début la série tournait essentiellement autour d'un humour noir et que la façon de représenter un personnage qui souffre prenait souvent une allure slapstick (comprenez comme dans un cartoon, c'est rigolo quand Daffy Duck se prend une enclume et qu'il devient tout plat mais continue en bouger, essayez d'imaginer ce que ça impliquerait en vrai et ça devient tout suite horrible).

Et je confirme que Vicky et Jenny sont bien pires que les Albinos, et que Serge et Suzanne auraient été bien plus éclairés de se méfier des premières que des seconds. J'ai l'impression que c'est parce que ce sont des filles qu'ils les considèrent moins comme une nuisance. Ils avaient également pris Dan en grippe à une époque, parce que lui et Karine s'étaient retrouvés (sans le faire exprès en plus), dans une boîte de nuit interdite au mineurs, où Karine se trouvait à cause de ses amies qui l'avaient obligée à venir. Alors, oui, Gary lui refile de l'herbe (mais je crois qu'ils n'ont jamais rien capté) et Albin lui fait boire de l'alcool, mais Vicky et Jenny lui ont (liste non exhaustive): injecté du silicone du Brico du coin dans les lèvres, l'ont enfermée toute une nuit dans une chambre froide, lui ont teint les cheveux en vert sous la contrainte et ont failli la noyer dans une piscine.

Mais bon, ça reste les parents les plus équilibrés de la bédé (en même temps, quand on voit les autres, c'est pas difficile).

D'ailleurs, màj Wiki: John-John et Hugo.

Pied de page des forums

[ Générées en 0.074 secondes, 9 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 818.28 Kio (pic d'utilisation : 1.15 Mio) ]