Vous n'êtes pas identifié(e).

#7001 29-08-2018 21:20:14

bdmaniac
Membre

Re : Les Nombrils

Bon je peux quand même dire que Tebo a mis Jenny dans une bien mauvaise posture.

Hors ligne

#7002 03-09-2018 18:28:47

Z.O.M.M.I.T
Membre

Re : Les Nombrils

Bonjour ! Merci pour les bienvenus ! ça me fait beaucoup plaisir , alors pas de nouvelles des nombrils cette semaine sauf Jenny , je voulais un peu faire un bilan sur la série et sur les protagonistes :

SPOILER ! SPOILER ! SPOILER! SPOILER ! SPOILER ! SPOILER ! SPOILER ! SPOILER ! SPOILER ! SPOILER ! SPOILER ! SPOILER !

Pour les Underdogs , il faut se concentrer sur eux même , Xander doit avoir un lien avec Albin , ce qui va pousser à créer une affaire pour gagner de la popularité , celui ci va sans doute draguer Karine contre Albin . Pour l'affaire Alex on voit bien que c'est faux et que même Alex est sans doute dans le coup ou a été tué par Xander , Karina va évidemment tomber dans son piège , on voit que Xander ne veut pas la popularité mais surtout le malheur d'Albin , on dirait qu'ils se détestent , Anna va sans doute se venger encore plus d'Albin mais encore de Karine , ce qui va ruiner la popularité de celle ci et faire tomber Albin .

Albin , lui a été toujours froid et manipulateur , mais il va découvrir qu'il aime Karine et va apprendre à aimer mais ce sera trop tard , vu que son passé gâchera son assumation avec les Underdogs et Anna . Karine va devenir avide de popularité et va devenir un peu comme Jenny et Vicky , ne souhaitant que la popularité ! Elle va devoir mener les Albinos , vu qu'Albin va s'occuper des rivaux , elle va découvrir qu'elle peut mener et qu'elle doit être elle même mais est devenu une peste et a été toujours manipulé , mais ce sera trop tard ..

Pour Jenny et Vicky , celle ci va se venger , je pense qu'elle va être aider par Murphy et Lizon , Murphy est toujours amoureux de Vicky et ne va pas arrêter de penser à elle mais Lizon jalouse va sans doute se venger . Jenny et Murphy vont être peut être assimilés , Pourquoi ne pas faire de nouveaux personnages pour cette trame et moches ? . J'avais envie de découvrir le monde des moches dans les nombrils , on voit trop le monde des beaux et c'est dommage. Jenny va comme vous l'avez dit , échouer mais va se rappeller de la petite Mémé et va révéller le secret de Vicky au monde entier  ! Sinon , dommage qu'on voit pas Hugo , mais je pense que la fille qui l'a aidé , n'a aucun coeur et va pousser Hugo à quitter Jenny . Jenny , je pense va découvrir cette magouille mais sera idiote et va échouer .

Jenny a été toujours intéressé par la popularité et la beauté , mais désormais qu'elle est moche , elle va " réfléchir " et va être plus futé  , je pense pas qu'elle va pas assumer le poids de son âme sœur , la superficialité est trop ancré sur son cerveau ( encore faut-il qu'elle en a ) , elle va sans doute mener un camp contre Vicky mais ne vas pas assumer son poids  . Pour Hugo , honnêtement , on n'a pas vraiment creusé ce personnage , c'est dommage  c'est comme Dan , il n'est pas passionnant et honnêtement , j'ai envie que Jenny ne finit pas avec lui mais plutôt célibataire car au final , il n'aime plus Jenny et on voit que c'est fini  .

Vicky , va sans doute tomber d'un échellon à cause de Jenny .Lara , je pense va servir , peut être Karine va l'assimiler à Jenny mais c'est dommage qu'ils ont crée ce personnage à look simple avec un caractère de Jenny .

Aussi , le capitaine de foot , c'est Jean Franky rappellant comme même que ce personnage est RATé , pour moi , il n'existe que pour faire le John John  ! Vicky va alors sans doute redevenir ce qu'elle était et tombé en dépression . Elle va redevenir grosse ! Son passé a trop été exploité donc ça veut dire qu'elle va redevenir Bouboule donc personne va aller vers elle

Elle va découvrir qu'elle ne s'intéresse qu'à la popularité mais va bien vivre son obésité ce qui va le pousser à ne plus voir ce que les gens pensent et va être elle même MAIS évidemment elle va s'assumer trop tard ! Sinon , elle va sans doute être jalouse de Karine vu sa popularité et se venger sans savoir que Jenny se venge .

Jenny , honnêtement ce personnage est creux et peu fondé de base , son coté idiot ne permet pas d'exploiter ce personnage , elle a été toujours naïve et va le découvrir car elle va sans doute être manipulé par Xander ou un truc dans le genre , Karine tenant à son ami va la défendre , elle va se découvrir , qu'elle n'est pas idiote et qu'elle a une passion , mais sa laideur ne permettra pas d'avancer et va découvrir ce que c'est d'être rejeté de la société ! Mais ce serait trop tard ... Jenna va sans doute lui donner des cours mais elle va rien comprendre jusqu'elle vont devenir complices sur Vicky .

Ce qui me déçoit , c'est que la série passe d'une série humouristique à une série carrément dark , c'est dommage car pour moi ça n'a rien n'a faire là , y'a des fans qui disent qu'ils faut qu'ils arrêtent la contrainte des planches , mais non ! Moi la série je l'adore surtout pour son humour et c'est la recette du bonheur , les auteurs ont un talent pour l'humour pourquoi pas l'exploiter , ça explique pourquoi j'adore les Vacheries des Nombrils !

Pour Vinko , il avait sans doute la même vision des choses mais pensait plus vers l'action et était trop insensé , Vicky va sans doute profiter de son passé de victime !

Bye Bye !

Dernière modification par Z.O.M.M.I.T (03-09-2018 20:33:07)


L'heure des choix a sonné et elles pèseront cher sur leur décision .

Hors ligne

#7003 04-09-2018 08:34:34

Floria
Membre

Re : Les Nombrils

Bonjour à tous, je n'est toujours pas reçu mon Spirou et ça me saoule juste un peu, surtout que je ne suis pas la seule concernée, sinon, j'ai fait quelques dessins, ça ne casse pas trois pattes à un canard mais ça m'occupe :
Test du bbcode FluxBB
Test du bbcode FluxBB
Tu as une sacrée imagination Z.O.M.M.I.T et bizarrement je préfère la série actuelle aux Vacheries, car ce qui me plait c'est le fait de voir des personnages évoluer avec les épreuves, je me lasse assez vite en ce moment des séries de gags ou l'histoire principale n'avance pas, mais ça, ça vient des goûts personnels de chacun. ^^
Quand à l’aspect sombre des Nombrils, c'est vrai que certains dernier tomes sont assez déprimants, surtout le tome 7 car je me rappelle bien de la réaction de ma belle sœur qui, après avoir refermé la BD m'a sorti "et be ... c'est super triste ..." et moi même ce tome m'avait assez déprimé, même si ont avaient pas mal rigolé sur des gags sur Jean F et Jenny durant notre lecture (ouai, on lit à deux). Cependant, cela permet aux personnages de grandir et d'avancer dans la vie (quoi que pour Vicky, ça ne marche pas des masses) et aux lecteurs de réfléchir par eux mêmes, surtout lorsque ce tome sort en même temps qu'une certaine polémique stérile en France qui, selon mon avis perso, n'avait pas à avoir lieu. C'est triste d'entendre encore en 2018 des personnes dire que les homosexuels doivent limites se la fermer car ils ont ce qu'ils méritent (ho ils ne le disent pas clairement mais ils le sous entendent fortement).
Pour moi, la série n'est pas complètement noire car il y a toujours des gags et des moments sympathiques, ceux sont justes les fin qui sont amères en ce moment, mais comme certains personnages méritent un peu de se faire taper sur les fesses (je ne vise personne, suivez juste mon regard), je me dis que ça pourrait les faire réfléchir et grandir une bonne fois pour toutes, comme dans la vrai vie, et c'est ce côté réaliste qui me plait justement : on se remet que très rarement avec son premier amour ou son ex, on peut tomber en dépression, on regrette nos décisions et nos choix  ... bref, pour le moment ça me va, je ne souhaite tout simplement pas que la série plonge dans le drame complet et reste douce et amère a la fois, comme ça avait été malheureusement le cas pour "Nana" à l'époque, un manga que j'aimai bien, cependant, à un moment c'était devenu vraiment trop sombre, avec des morts et des vies gâchées à cause de personnages qui ne font que prendre que des mauvaises décisions, la série m'avait lassé car l'humour des premiers tomes avait fini par complètement passer à la trappe et je l'avait arrêtée en court de route. Cependant, je ne pense pas que les auteurs des Nombrils laissent tomber cet humour pour le moment et les histoires me plaises toujours autant, quel plaisir ça fait de voir Karine devenir de plus en plus belle après ce qu'elle à vécue. smile
Et même si je l'est évoqué, ça m’embêterait un éventuel suicide d'Albin, car la série tournerai vraiment dans le drame cette fois ci, on se remet d'une peine de cœur, même si ça fait mal, mais lorsque l'on va mal intérieurement pour plusieurs raisons, c'est très douloureux, et c'est pour cela qu'il me fait de la peine car il a de véritables raisons de tomber en dépression, même si j'admet avoir eu envie de lui foutre quelques baffes dans les tome 5 et 7, mais c'était pareil pour Dan qui était pleurnichard, naïf, infidèle et moralisateur. J'ai bien conscience qu'il est plus gentils et sincère qu' Albin (je veux dire par là qu'il ne ment pas) mais il m'agace aussi. Cependant, c'est un peu le cas de tout les personnages, Karine qui critique sans cesse ses parents alors que c'est elle qui s'en sort le mieux de ce coté là, Vicky je l'ai déjà évoqué pleins de fois, et Jenny me fait peut être de la peine mais ça me saoule un peu de voir qu'elle pleure sur un garçon un peu mou alors qu'elle ne ressentait que dalle pour sa famille qui était pourtant en périls. Voilà voilà ^^

Dernière modification par Floria (04-09-2018 09:10:12)

Hors ligne

#7004 04-09-2018 12:26:41

Hbbt72
Membre

Re : Les Nombrils

Sinon faudrait peut être dire à Jenny que les couples belle/moche existent même chez les stars... Regardez Beyoncé et Jay z par exemple...

Hors ligne

#7005 07-09-2018 08:28:13

Campanita
Membre

Re : Les Nombrils

Z.O.M.M.I.T a écrit :

Ce qui me déçoit , c'est que la série passe d'une série humouristique à une série carrément dark , c'est dommage car pour moi ça n'a rien n'a faire là , y'a des fans qui disent qu'ils faut qu'ils arrêtent la contrainte des planches , mais non ! Moi la série je l'adore surtout pour son humour et c'est la recette du bonheur , les auteurs ont un talent pour l'humour pourquoi pas l'exploiter , ça explique pourquoi j'adore les Vacheries des Nombrils !

Je fais partie de ces fans qui trouvent l’évolution de la série vers quelque chose de plus complexe bienvenue. Honnêtement, si j’appréciais les premiers tomes, ce n’était rien de plus qu’une lecture occasionnelle et je ne pouvais pas dire que pour moi ça sortait du lot (par rapport à d’autres bédés du même genre). C’est à partir du tome 4 que j’ai vraiment accroché et que Les Nombrils ont commencé à occuper une certaine place dans ma vie. La transition d’une série de gags à une histoire plus sombre peut étonner mais elle est naturelle et témoigne en général du fait que les auteurs ont « grandi » (dans le sens où ils maîtrisent mieux leur univers et peuvent se permettre d’être plus ambitieux). C’est ce qu’on appelle le Syndrôme de Kaamelott.

Et je ne trouve pas que cela soit incompatible avec l’humour, simplement, mais c’est mon opinion, les gags de fin de planche deviennent moins efficaces à partir d’environ le tome 7 (c’est en tous cas à la lecture de celui-ci que j’ai commencé à sentir le problème) : je ris moins souvent devant une chute, mais en revanche, je ris beaucoup plus d’une bonne réplique à l’intérieur de la planche par exemple. Et puis, parce que ces gags en  question, au bout d’un moment, sont un peu lassants. Avant, c’était « Vicky et Jenny s’en sortent et Karine se fait taper dessus ». Dans le tome 7, il y avait beaucoup trop à mon goût de gags selon le principe « Jenny violente Hugo après avoir interprété de travers un truc qu’il a dit parce qu’elle est conne ». Et ici, globalement ça passe mieux, mais on a eu pas mal de « Vicky se fout de la gueule de Jenny et celle-ci ne capte rien parce qu’elle est conne ». Ça doit être pour ça que j’ai une préférence pour les épisodes avec les Albinos, ils sont moins drôles mais aussi moins répétitifs (parce que plus rares et plus utiles pour l'avancement de l'intrigue).

C’est pour ça que je considère que la chute humoristique à la fin d’une planche est une contrainte : non seulement ça nuit à l’histoire mais en plus ce n’est pas toujours drôle. Ou alors c’est drôle mais redondant. Je comprends que les auteurs aient créé les Vacheries, justement pour reprendre cette formule plus légère et slapstick en parallèle. Si ça leur permet de prendre une bouffée d’air frais ils ont entièrement raison (et puis surtout, ils font ce qu’ils veulent, ils ne sont pas au service de leur lecteurs non plus). Mais en ce qui me concerne, je ne pourrai jamais aimer autant les Vacheries que les Nombrils.

Sur ce, j’ai mon Spirou, je m’en vais de ce pas le lire !

Dernière modification par Campanita (07-09-2018 19:48:41)

Hors ligne

#7006 07-09-2018 13:18:22

Floria
Membre

Re : Les Nombrils

Oh miracle ! J'ai reçu mon Spirou, dans la nouvelle planche on apprend que le bon Dieu est un pervers ...

On voit Vicky et Lara qui se baladent dans les couloirs du lycée, une horde de garçons s'avance vers les deux filles et appellent la métisse, qui s'attriste d'être la plus populaire alors que son amie à de la chance de n'être "que" deuxième, car c'est moins fatiguant. Mais à son grand regret, la bande venait juste lui demander si elle ne pourrait pas leurs prendre des billets pour le concert de Karine qui est si canon, Lara esquive un sourire narquois alors que Vicky rougis de rage !  C'est alors que la pauvre fille remarque que tout les lycéens, même les filles, sont en admirations devant Karine (il y en a même un qui lèche le sol car la jeune choriste y a mit les pieds XD). Vicky, désespérée par cette situation au combien dramatique, s'en retourne alors chez elle afin de prier pour la première fois en petite culotte et demande à Dieu de ruiner la carrière de Karine. Une semaine plus tard, certains lycéens parlent encore de Karine à la cantine au grand dam de Vicky, cependant, ils évoquent également les Underdogs, une autre semaine plus tard, d'autres lycéens évoquent encore les Underdogs qui font, d’après eux, de bonnes chansons, sans parler du chef qui est "trooooop beau", et encore une autre semaine plus tard Vicky jubile en voyant un pauvre lycéen tentant de vendre vainement ses billets pour le concert des Albinos, Karine étant devenue "has been". Sur la dernière case, on peu apercevoir Vicky de nouveau chez elle en train de prier en tenue légère qui se demande si celui pour lequel elle prie n'est pas un vieux cochon.

A noter que les deux concerts des Albinos et des Underdogs ont l'air de se dérouler dans la même sale, et je sens que le grand final aura lieu la bas ! Et Vicky s'y rendra en tenue chic, c'est probablement ici même que Jenny aura tout le loisir d'assouvir sa vengeance. Quand à notre métisse préférée, je le savais qu'elle était restée une connasse au fond d'elle même, même après ma lecture des tomes 6 et 7, elle veut que la carrière d'une de ses "amies" soit sabotée afin d'avoir son propre bonheur. La pauvre,
j’espère que tu va bien mordre la poussière à la fin du tome 8 très chère Vicky !

Dernière modification par Floria (07-09-2018 13:20:18)

Hors ligne

#7007 07-09-2018 13:38:35

Campanita
Membre

Re : Les Nombrils

Voilà, j’ai lu le 4196.
giphy.gif
Moi quand une petite minette dit qu’elle trouve Xander trooop beau.
[Spoiler]
Nous sommes à nouveau au lycée, et non, il ne sera pas question de la vengeance de Jenny. Il ne sera pas question de Jenny du tout à vrai dire. Vicky jouit toujours d’une incroyable impunité (si Will et Jennifer ont eu la moindre réaction à propos de son conflit avec la rouquine, elle le cache bien), et ne considère pas cela comme un souci méritant son attention.

Non, elle a une nouvelle préoccupation : Karine ! Ben oui, cette dernière est toujours la star du lycée, et même que cette semaine, ce n’est pas la peine de jouer à repérer les détails rigolos dans les affiches sur les panneaux et les colonnes, puisque les Albinos sont partout sur celles-ci. Les Albinos qui se limitent uniquement à Karine d’après les élèves puisque son nom est sur toutes les lèvres. Un peu comme le grand public qui pense que les Nombrils se limitent à Jenny, c’est en tous cas ce qui ressort du numéro spécial Vs Fluide Glacial puisque notre rousse préférée est la seule à avoir eu l’heur de se faire tabasser à coup de nunchaku-salami. Voilà qui devrait au moins la rassurer : elle a peut-être perdu sa popularité au lycée, mais au moins elle reste le personnage le plus emblématique aux yeux de ceux qui ne connaissent la série qu’en surface. Bref, aucune mention d’Albin, Red ou Gary, ni même de Mégane qui a pourtant elle aussi foulé le sol de ce bahut.

Vicky non plus n’a aucune pensée pour Meg. Idem vis-à-vis de Vinko, alors que son nom est pourtant constamment remis sur le tapis dès qu’il est question des Albinos ces derniers-temps. Non, dès que Vicky entend parler du groupe, elle ne pense ni à la seule personne qui soit parvenue à faire battre son cœur, ni à celui qui a bien failli réussir à l’empêcher de battre à tout jamais. Une seule chose relève son intérêt à l’entente du mot « Albinos » : Karine est plus aimée et vénérée qu’elle, et ça l’énerve.

Agacée d’être harcelée par des quidams qui ne lui adressent la parole —suprême humiliation— que dans le but d’avoir des tickets de concert (car les Albinos …pardon, Karine va en donner un, lors d’un festival apparemment), Vicky aimerait évincer cette nouvelle rivale, comme elle a réussi à le faire avec Jenny. Le souci, c’est que Karine est loin géographiquement, et est aussi célèbre à un niveau qui la rend hors d’atteinte des plans habituels de Vicky. Celle-ci se résout donc à la solution ultime, celle à laquelle nous avons tous eu recours un jour ou l’autre en cas d’extrême urgence (genre avant un examen alors qu’on n’avait pas étudié) : la prière. C’est ainsi que notre jolie métisse s’agenouille devant son plumard, en tenue légère avec une culotte trop petite. Elle fait un marché avec le Très-Haut, lui promettant de lui exposer sa raie des fesses chaque soir dans cette humble posture s’Il ruine la carrière des Alb…de Karine.

Et ça marche. Ça prend le temps, mais après quelques semaines (les cheveux de Jenny doivent à nouveau avoir un rendu acceptable maintenant), les Underdogs remplacent les Alkarines dans le cœur de la gent estudiantine. Ceux-là même qui au début de la planche léchaient le sol sur lequel la chanteuse avait marché la considèrent désormais comme une has-been. Vicky est aux anges.

Bon, concernant la chronologie, il est possible que cet épisode ne se déroule pas juste après les deux derniers (la planche sur la mort d’Alex et celle sur la prise de conscience de Jenny), mais en parallèle : les deux premières bandes ont lieu avant tout ça, et c’est après la prière qu’ont eut lieu les deux évènements, ainsi que la planche « passage du temps » avec les cheveux de Jenny qui repoussent (plot twist : vous voyez la première case de la troisième bande ? C’est la suite directe de la scène de la chaise avec Kévin-Eugène).

Conclusion : cessez d’élaborer des théories capillotractées où Xander et ses deux sous-fifres ont tué Alex. La vérité, c’est qu’il s’agissait d’une intervention divine provoquée par un pervers céleste qui veut mater l’arrière-train de Vicky.
[/Spoiler]

Dernière modification par Campanita (07-09-2018 19:55:15)

Hors ligne

#7008 07-09-2018 22:04:42

A-M-A-R
Membre

Re : Les Nombrils

SPOILER SPOILER SPOILER

Beaucoup de temps semble être passé dans cette page. J'ai vraiment hâte de voir comment Karine réagir. Aussi, Vicky ne semble pas avoir été puni pour le mauvais tour qu'elle a joué à Jenny. Les parents sont-ils vraiment si miséricordieux ?


Fin des

SPOILER SPOILER SPOILER

Dernière modification par A-M-A-R (07-09-2018 22:05:30)


AMAR : Avé Minerva, Avé Roma.

Hors ligne

#7009 08-09-2018 09:31:08

Z.O.M.M.I.T
Membre

Re : Les Nombrils

Bonjour à tous , alors en ce moment , nous avançons beaucoup dans l'intrigue ! Alors déjà réponse sur les gags , pour moi les gags lors d'une scène finale sont à la fois importants pour faire de l'humour lors de scène dramatique mais aussi à la fois chiants car ils sont bas de plafond et c'est chelou une BD avec une scène finale avec des gags .

Bon Commençons !

Case 1 : Nous retrouvons Vicky en train de dire qu'être la première la plus belle n'est pas de tout repos par rapport à la deuxième .

Scénario : Cela permet de connaître la réaction de Vicky face aux sangsues ? et surtout voir son " amitié " avec Lara .

Critique : Agréable

Case 2 :

Contenu : Les Sangsues demandent à Vicky si elle a des billets pour le concert de la grande brune au " Muzifest "
Scénario : YOUPI , on avait presque tous prédit cela et comme ça permet de renouer avec la Vicky super méchante et puis Muzifest sera sans doute un lieu plus parlé , on voit Lara qui rigole

Critique : Confirmation de Vicky jalouse !

Case 3 :

Contenu : Les élèves ne se cesse de complimenter Karine

Scénario : Pas vraiment mais c'est cool de retrouver cette situation

Critique : Cool de retrouver cette situation

Case 4 /

Les élèves ne cesse de dire Karine , Vicky s'enfuit et meurt

Scénario : Pas vraiment de scénario mais voir Vicky mal à l'aise , c'est un plaisir quotidien !

Critique : Sert un peu à rien mais voir Vicky malheureuse c'est pas de refus !

Case 5 / Vicky prie dans sa chambre pour que la popularité de Karine s'effondre !

Scénario : Encore plus jalouse , j'adhère !

Critique : Cool

Case 6 /

Contenu /Des personnes parlent de Karine mais une personne parle des fameux Underdogs , Vicky est étonné !

Scénario : On remarque le Jean Franky de Vicky , qui sert absolument à rien , enfin les Underdogs sont mêlés à tout ça .

Critique : Bon mais on pouvait faire mieux .

Case 7 /

Contenu : Tout le monde parle des Underdogs sauf une sangsue qui hésite entre les 2 groupes .

Scénario : Nous remarquons que le Jean Franky qui ne sert absolument à rien regarde Lara comme si ils vont la trahir c'est aussi pour la case 6

Critique : On pouvait faire mieux

Case 8 /

Contenu : La Sangsue essayé de vendre des places pour les Albinos mais personne les veut

Scénario : On à gaspillé des cases pour ça , prévisible

Critique : Pas creusé la tête

Case 9 /

Contenu : Vicky ***** ?

Scénario : Trop Trop prévisible sauf le gag qui est très peu prévisible

Critique : Gag original mais on pouvait faire des gags plus drôles

Bilan : Vicky va se procurer des places pour le concert des ALBINOS ce qu'elle va prétendre pour faire comme si elle était l'amie de Karine .

Elle va sans doute se souvenir de son passé de victime face à Vinko et va surfer sur cela .

Jenny va se souvenir avec difficulté de Mégane et va avouer que Vicky la maltraité et va venir à la fête via Murphy ou illégalement .

Karine devra choisir entre redevenir ce qu'elle était rejoindre Dan , continuer sur surfer sur la popularité avec Albin , consoler et rejoindre les Underdogs avec Xander ou encore devenir l'oeuvre de Karine .

Mais c'est sans surprise qu'elle va choisir le côté de sous clebs qu'elle va regretter bien entendu c'est Karine !

Vicky va sans doute être menacé après ce qu'elle a fait à Jenny mais va gagner de la popularité face à Karine .

Lara et " Un Jean Franky qui ne sert à rien " vont se mettre ensemble

Le Groupe des ALBINOS va disparaitre et les dessous de l'histoire des 2 groupes vont être révélés .

Les Underdogs vont perdre toute leur popularité à cause de la fausse affaire .

Jenny et Karine vont découvrir qu'elle sont trop naïves et superficielles ou trop gentilles .

Vicky va découvrir qu'elle est méchante et à soif d'une popularité !

Après je pense que pour les 2 prochains tomes , ils faut pas prédire , il aura sans doute des choses non prévisifs et c'est mieux comme ça !

Quels questions pour vous , oui vous !

À quoi sert Lara et le Jean Franky qui sert à rien de Vicky ?
Un retour de Jean Franky ?
Un Retour de John John ?
Un retour de Dan ?
Suite de l'histoire de Jenny / Hugo ?

Je met 7/10 sur cette palnche , on pouvait faire mieux sur cette situation ou sur certaines cases mais c'est bien


Merci !


L'heure des choix a sonné et elles pèseront cher sur leur décision .

Hors ligne

#7010 09-09-2018 14:49:29

Nikkicorp
Membre

Re : Les Nombrils

Lu le 4196!
Mes hypothèses:
Pour l'emplacement chronologique des cases, perso je les placerais après la prise de conscience du plan de Vicky par Jenny, mais honnêtement je pense que cela n'a pas vraiment d'importance.
Mais sinon, il est fort probable que Vicky tentera de se récupérer J-F Foot (BTW il tourne à la fois autour de Vicky et de Lara) d'n point de vue purement scénar je pencherais plutôt sur ce gars qui sort avec Lara, Vicky veut le récupérer et invente un stratagème pour y parvenir, se le récupère et après, prise de conscience de la part de notre métisse en embrassant ce nouveau mec lors d'un rendez-vous galant (d'où la tenue de soirée)... mais ne ressent rien.
Si elle se met dans cette situation, il y a aussi des chances que Lara ne veuille plus blairer Vicky ( Et avoir une éventuelle alliance Jenny/Lara, les deux filles trahient par Vicky la garce ?) bon après son niveau d'intelligence est encore vaguement indéterminé, perso je vise quelques crans au dessus de Jenny.
D'ailleurs, on ne sait encore rien de ce type, on ne l'a même pas entendu parler! Il peut être un Jean-Franky, un crétin qui pense à sa gueule et ses abdos, comme il peut être un James, un gars tout à fait charmant.
Bref dans les prochaines planches, j'attends d'en savoir un peu plus sur ce gars.

Niveau Jenny, je l'aurais bien vu prendre Vicky en photo pendant sa "prière" et la garder pour du blackmail, et ainsi forcer Vicky à vraiment l'aider à récupérer Hugo tongue


Découvrez la corporation et Madisonville
Venez discuter avec nous!
--Le site de Nikki--Scénarios, idées, créations

Hors ligne

#7011 11-09-2018 14:47:12

bdmaniac
Membre

Re : Les Nombrils

Reçu le 4197.
Juste une chose à dire...
6 pages d'un coup!

Bon courage pour analyser wink

Hors ligne

#7012 11-09-2018 17:43:18

Floria
Membre

Re : Les Nombrils

J'ai pas reçu mon Spirou mais tu me rend impatiente de savoir ce qu'il y a dedans du coup ^^

Hors ligne

#7013 11-09-2018 17:51:22

bdmaniac
Membre

Re : Les Nombrils

Ah ah smile

Hors ligne

#7014 11-09-2018 18:29:47

Campanita
Membre

Re : Les Nombrils

C'est un numéro double, c'est ça? Pas étonnant qu'ils publient 6 planches d'un coup dès lors.

Hors ligne

#7015 11-09-2018 20:57:10

bdmaniac
Membre

Re : Les Nombrils

Oui c'est bien ça, numéro double de 100 pages wink
Mais tu sais il y a des numéros doubles où on ne trouve qu'une seule page des Nombrils wink

Bon allez je peux dire aussi que les six pages sont axées sur Karine wink

Hors ligne

#7016 11-09-2018 21:36:07

khilian
Membre

Re : Les Nombrils

J'ai également pu lire les 6 planches.

Je vais faire deux petits paragraphes. Un, sans "vraiment" spoiler, qui présente certaines caractéristiques de la planche et un autre où je donnerai mon avis (EN SPOILANT) sur certains évènements.

Premier paragraphe :

Nombre de pages : 6
Événement : Le Muzifest
Personnages principaux de la planche : KARINE, les Albinos et Xander
Personnages qui apparaisent brièvement : Jenny et Vicky
Humour : Pas au rendez-vous (en même temps pas vraiment le but)
Intensité : À son maximum
Nos théories se sont-elles avérées justes : Couci-couça
Bonus : Karine m'énerve encore plus que Vicky, mais son personnage devient intéressant

Deuxième paragraphe : (Attention SPOIL)

Jenny me fait toujours autant de peine, j'ai presque pensé que Karine allait enfin découvrir les manipulations de Vicky mais toujours rien. Mais en tout cas, c'est bien partie pour que Vicky se mette Karine à dos, en plus de Jenny.

Du côté de Karine, j'ai de plus en plus de mal à apprécier son personnage. Elle devient presque aussi idiote et méchante que Jenny et Vicky dan les premiers tomes.

Au niveau de la relation Karine/Albin, c'est de pire en pire. Je ne les vois vraiment pas se remettre ensemble. L'avantage c'est qu'elle n'est pas non plus prête à sortir avec Xander. Finalement, je pense que Karine est sur le point de devenir "L'œuvre de Karine", elle paraît déterminée à écraser les Underdogs peu importe les conséquences.

Il n'y a plus aucun doute au niveau d'Albin, il va quitter le groupe des Albinos.

L'album va probablement très mal se terminer Pour Karine et pour Vicky.

Dernière modification par khilian (11-09-2018 21:37:14)

Hors ligne

#7017 11-09-2018 21:46:20

Floria
Membre

Re : Les Nombrils

Merci Khilian pour ces précisions, il se passe enfin un truc de ouf après que Vicky est déformé Jenny. Dark Karine est dans la place ! Mouhahaha !

Dernière modification par Floria (11-09-2018 22:19:55)

Hors ligne

#7018 11-09-2018 22:06:04

Floria
Membre

Re : Les Nombrils

Oh je sais soit :
- Elle va dénoncer Gary
- Elle va faire sortir Vinko de prison
- Ou elle va demander à Jenny de faire croire qu'elle a un cancer afin d'attirer l'attention des médias.
Bon j'arrête avec mes théories farfelues et je vais me coucher ^^

Dernière modification par Floria (11-09-2018 22:06:41)

Hors ligne

#7019 12-09-2018 08:14:45

bdmaniac
Membre

Re : Les Nombrils

Le cancer des cheveux? Dan a essayé, il a eu des problèmes (Oui je fais mon Chevalier et Laspalès lol )

Hors ligne

#7020 12-09-2018 09:25:55

Campanita
Membre

Re : Les Nombrils

bdmaniac a écrit :

Mais tu sais il y a des numéros doubles où on ne trouve qu'une seule page des Nombrils wink

Je sais, ce que je voulais dire, c'est qu'avec un numéro plus gros on peut se permettre de publier plus de planches d'une même série sans que celle-ci n'ait l'air de "voler" l'espace des autres (l'impression que  me donne Roger et ses humains au passage, et là, c'est pas dans des numéros doubles).

Mais du coup, j'imagine que la semaine suivante, il n'y aura pas de Spirou du tout. Bah, c'est comme  ça, on n'a rien sans rien.

Dernière modification par Campanita (12-09-2018 09:26:12)

Hors ligne

#7021 12-09-2018 09:33:57

Campanita
Membre

Re : Les Nombrils

Floria a écrit :

Oh je sais soit :
- Elle va dénoncer Gary
- Elle va faire sortir Vinko de prison
- Ou elle va demander à Jenny de faire croire qu'elle a un cancer afin d'attirer l'attention des médias.
Bon j'arrête avec mes théories farfelues et je vais me coucher ^^

Tes deux dernières propositions sont en effet farfelues (et puis libérer Vinko, je ne vois pas trop comment elle pourrait), mais la première, en revanche, est assez envisageable, même si je la vois plus lâcher ça comme une grosse bourde avant de réaliser sa connerie la seconde suivante que de le faire de manière calculée.

Hors ligne

#7022 12-09-2018 11:18:26

tisma
Membre

Re : Les Nombrils

Campanita a écrit :

Je sais, ce que je voulais dire, c'est qu'avec un numéro plus gros on peut se permettre de publier plus de planches d'une même série sans que celle-ci n'ait l'air de "voler" l'espace des autres (l'impression que  me donne Roger et ses humains au passage, et là, c'est pas dans des numéros doubles).

Mais du coup, j'imagine que la semaine suivante, il n'y aura pas de Spirou du tout. Bah, c'est comme  ça, on n'a rien sans rien.

Non, je crois pas. La nouvelle formule de Spirou c'était de faire 52 numéros avec 4 numéros double (donc à mon avis on aura la suite la semaine prochaine)

Hors ligne

#7023 12-09-2018 20:52:45

Hbbt72
Membre

Re : Les Nombrils

Maintenant que Jenny a découvert le pot au roses, si elle faisait un relooking? On peut très bien être mignonne avec des cheveux courts smile

Hors ligne

#7024 12-09-2018 23:12:24

bdmaniac
Membre

Re : Les Nombrils

Campanita a écrit :
bdmaniac a écrit :

Mais tu sais il y a des numéros doubles où on ne trouve qu'une seule page des Nombrils wink

Je sais, ce que je voulais dire, c'est qu'avec un numéro plus gros on peut se permettre de publier plus de planches d'une même série sans que celle-ci n'ait l'air de "voler" l'espace des autres (l'impression que  me donne Roger et ses humains au passage, et là, c'est pas dans des numéros doubles).

Mais du coup, j'imagine que la semaine suivante, il n'y aura pas de Spirou du tout. Bah, c'est comme  ça, on n'a rien sans rien.

Si si, s'il y a bien un truc positif avec la nouvelle direction, c'est de ne plus laisser de semaine sans Spirou, même après un numéro double smile La preuve : le prochain après ce double c'est sur les 80 ans de Raoul Cauvin wink

Et la sensation de voler, crois-moi je te rejoins totalement.

Dernière modification par bdmaniac (12-09-2018 23:12:53)

Hors ligne

#7025 13-09-2018 16:06:52

Campanita
Membre

Re : Les Nombrils

Je suis gâtée cette semaine : en plus de 6 pages de Nombrils, c’est le rendez-vous mensuel avec Zombillenium, en plus du retour de La boîte à musique que j’avais trouvé très plaisant, et même Louca, que je lis rien que parce que j’adore le dessin alors que le sujet m’intéresse très moyennement (moi et les sports de baballe...tiens, et si après le foot, le tennis et le basket, il se mettait au hockey sur glace, rien que pour embêter Xander ? Comment ça je dis n’importe quoi et tout n’est pas lié ? Le Spirouverse n’existe pas ? Mais alors, ce rap battle Vicky Vs Tamara, c’était quoi ? Ah, un rêve que j’ai fait, bon d’accord.)

[Spoiler]
J’ai cependant le sentiment que ça sera plutôt Vicky Vs Karine pour déterminer laquelle est la plus détestable d’ici la fin du tome (on en est plus ou moins aux 2/3 de l’album, pour ceux qui aiment faire des calculs compliqués). Karine marque énormément de points dans ce domaine cette semaine, normal puisque tout est centré sur elle (et elle aime ça, être au centre de tout, hein !). Mais Vicky, pour les deux-trois cases où elle apparaît, s’arrange pour ne pas nous faire oublier qu’elle reste une adversaire féroce. Il faut lui reconnaître qu’elle sait mettre à profit toute occasion qui lui est présentée, quelle économie du détail ! Mais c’est définitivement Karine qui remporte le pompom. Du moins pour ce qui est des quatre premières planches, les deux dernières, ma foi, dirigent les foudres de ma colère plutôt vers Xander. Je commence de plus en plus à croire que ce personnage a été créé dans l’unique but de réconcilier les fans d’Albin et de Dan en leur offrant un ennemi commun. Parce que franchement, ce qu’il fait le sous-clebs, ni le barbichu ni le blanc-bec ne sont assez cons et connards pour oser le faire ! Ce qui me rassure, c’est que Karine s’en rend compte, et est donc moins idiote que nous le craignions. Ouf !


Bien, Karine, Xander et Albin étant les trois personnages importants, accordons d’abord rapidement un peu d’attention aux autres. Red et Mégane...euh...sont des figurants cette semaine. Non, désolée, rien d’autre à dire, j’ai une petite théorie dont je parlerai à la fin qui pourrait impliquer Mégane, mais c’est tout. Gary n’est sauvé que parce qu’il fait une blague nulle pour tenter de réconforter Karine à un moment. Ce qui me fait penser que, Gary, c’est peut-être le rigolo de service, mais c’est quand même un chic type, c’est toujours lui qui remarque quand quelqu’un va mal, vient le trouver, essaie de lui redonner le sourire, et est même capable de comprendre quand on préfère rester seul et sait s’éclipser. Bref, un big up pour Gary ! Jenny de son côté est toujours déprimée, trop pour ne fusse que penser à se venger pour l’instant. Quant à Vicky, elle prend un malin plaisir à frotter du sel là où ça fait mal. Sinon, Patrick est chiant, mais on est habitués.


Nous nous retrouvons donc au Muzifest où les Albinos doivent performer, mais dès les premières lignes de dialogue, il apparaît que le respect est mort. Les techniciens de plateau étant incapables de nommer correctement le groupe qui était pourtant la coqueluche de tous il n’y a pas si longtemps (pffft, fichue société kleenex et ses consommateurs girouettes !). Alors que même Jenny, en les qualifiant d’« Albatros », réussissait à avoir cinq lettres de juste, les tech les traitent de « Alumachins ». Vraiment, le respect est mort comme Alex Tremblay. En plus, ils écoutent en boucle l’horrible chanson niaise de Xander (à ce stade, j’ai presqu’envie que James débarque pour nous mettre Cheesy Factory, oui, c’est à ce point-là).


Karine est au taquet, au point qu’elle en devient aussi caractérielle qu’une bridezilla (vous savez, cette caricature de future mariée tellement obsédée par l’organisation du plus beau jour de sa vie qu’elle se transforme en monstre). Stressée, elle hurle sur tout et tout le monde. Évidemment, ça ne fait pas très bon ménage avec le pessimisme d’Albin qui est toujours en pleine remise en question. Se demandant s’il a fait les bons choix et complètement désabusé, il ne parvient pas à avoir la combativité nécessaire à la situation, ce que Karine prend très mal. C’est maintenant confirmé : ils n’ont pas du tout les mêmes objectifs, lui veut faire passer un message tout en gardant son intégrité artistique et sa sincérité, elle veut des projecteurs braqués sur elle. Elle émet un argument que je me rappelle avoir moi-même proposé lors d’une de mes critiques du T7 il y a trois ans : à savoir que peut-être ce n’est pas si mal de profiter d’un buzz pour gagner le droit de s’exprimer et ensuite faire passer le message. Sauf que très clairement, Karine ne sort ça que pour tenter de convaincre Albin alors qu’elle se fiche de son message (qu’elle appelle même « ton foutu message »), tout ce qu’elle veut c’est la gloire ! Mais le guitariste est inflexible et intransigeant, et de toute façon il n’aura jamais le sentiment de mériter ces lauriers si les moyens employés sont contraire à son éthique.


Karine essaie de se calmer en contactant ses amies. Ce qui ne fonctionne pas. Jenny, qui a coupé sa cam pour ne pas qu’on voit l’état dans lequel elle est, écoute l’horreur pondue par Xander (je sais que c’est un cliché sur les gens déprimés, mais elle pourrait pas écouter du Barbara plutôt ? Là au moins, les textes ont une certaine profondeur!). Vicky pour sa part se délecte à remuer le couteau dans la plaie à Karine en soulignant à quel point son instant de gloire est révolu. Karine l’accuse d’être jalouse et les deux s’envoient quelques piques. Cette conversation n’échappe pas à Albin (ça doit être un super-pouvoir de musicien, la super-ouïe, comme Mégane qui entend Gary ronfler à grande distance), bien qu’à mon avis il a surtout eu la confirmation de quelque chose qu’il pensait déjà : Karine, après avoir vécu dans l’ombre de Jenny et Vicky, se complait dans sa nouvelle célébrité et dans l’envie qu’elle cherche à inspirer à ses amies, en particulier à l’odieuse et égocentrique Vicky qui lui en a fait voir des vertes et des pas mûres par le passé. Mais qu’en faisant cela elle devient comme elles. Et voir son groupe, son rêve à lui, détourné à cette fin égoïste, ça lui plait moyen à Albin. Surtout qu’il doit réaliser que la fille timide qu’il voulait faire sortir de sa coquille est allée trop loin : il a créé un monstre !


Le concert a lieu, et c’est un désastre. Comme on doit approcher de Noël (il neige dehors), Patrick enguirlande ses poulains pour leur piètre prestation. Une fois le prod en colère parti se faire pendre ailleurs, Karine décide que ce fiasco est de la faute d’Albin. Alors, certes, quand on n’est pas convaincu de ce qu’on fait et qu’on n’est pas motivé, c’est mal parti pour faire des étincelles, mais de là lui faire endosser la responsabilité de cet échec collectif, c’est un peu comme pousser Mamie dans les orties alors qu’elle est en short ! Albin lui rétorque acerbement et très justement qu’elle n’a pas non plus rien à se reprocher au vu de ses motivations à elle, qui sont plus que discutables. Les deux se fritent méchamment, avec Karine qui sort des arguments de gamine immature, (« Beuh, c’est moi la méchante, c’est ça ? »). Elle sort dehors et Albin la suit, histoire de continuer cette dispute lamentable sans l’infliger aux trois autres. Et ça se conclut avec Karine filant une gifle à Albin....Karine...Karine...honnêtement, Albin aurait mérité plein de fois que tu lui flanques des baffes par le passé...mais là, justement, ce n’était pas le cas. C’est même toi qui devrait t’en prendre une en fait.


Vous allez dire, à raison, que j’abuse avec GoT en ce moment, mais avouez que ça défoule.
giphy.gif


À la rigueur, on pourrait reprocher à Albin son ton condescendant et moqueur (« Allez, on me la fait pas à moi, on sait tous les deux que ce qui t’intéresse, c’est de briller devant tes amies ! »), mais ça ne retire rien au fait qu’il a raison sur toute la ligne. Il n’y a que la vérité qui blesse comme on dit. Et je pense que Karine a été sacrément blessée dans son ego. Ce qui me fait dire ça, c’est qu’elle semblait persuadée qu’Albin était tellement désespéré de la reconquérir qu’elle s’attendait à ce qu’il la brosse dans le sens du poil, quitte à se trahir lui-même dans le processus. Sauf que non, Albin n’est pas de ce bois-là. Il a beau reconnaître être amoureux d’elle, il ne la laissera pas pour autant ruiner son rêve et utiliser le groupe qu’il a créé pour assouvir ses caprices. Elle n’a sans doute pas tort en supposant qu’il espérait que continuer à faire de la musique ensemble aiderait à raviver leur couple, mais je ne crois pas qu’il avait l’illusion de croire que ça allait les rabibocher par magie, il dit lui-même qu’il ne sait pas trop ce qu’il espérait au fond, probablement que ça donnerait un coup de pouce mais sans plus. Et là, il a constaté que même ça ça ne marcherait pas. Albin n’est pas le genre à s’inventer des chimères, contrairement à Karine qui se berce dangereusement d’illusions. C’est ça je crois, qu’elle n’a pas digéré : plutôt que de la conforter dans son délire de grandeur, il l’a brutalement ramenée sur terre. Pour une fois, Albin le manipulateur ne l’a pas manipulée, ne lui a pas menti, il a fait montre au contraire d’une franchise implacable...mais ce n’était pas ce qu’elle voulait entendre et elle en est profondément vexée. Et quand elle l’accuse d’être celui qui l’a embarquée dans cette histoire...OMG...Dis ma chérie, tu rappelles que tu es la douzième choriste, et que les onze précédentes n’ont pas eu l’occasion de toucher à la célébrité autant que toi puisque le méchant Albin les avait larguées avant ? Toi, tu es celle qui est restée, et il ne t’a pas forcée, c’est toi qui a décidé de signer ce fichu contrat ! Personne ne t’a mis un couteau sous la gorge que je sache. Pour sûr, une part de lui t’a laissée faire dans l’espoir que ça remarche entre vous, mais il t’a néanmoins offert l’accès à son groupe par amour malgré des motivations qu’il juge douteuses, et toi et toi seule a profité de l’occasion pour assouvir tes désirs de gloire ! Et maintenant que tout capote pour des raisons qui ne dépendent pas que de lui, tu as le culot de tout lui mettre sur le dos ? Oui, c’est ça, va t’assoir dehors près des poubelles pour te calmer...


J’ai aussi l’impression que dans cette scène, contrairement aux apparences, c’est Albin qui a mis un râteau à Karine et non l’inverse. Tous les deux avaient laissé la porte entrouverte à la possibilité de se remettre ensemble, mais alors qu’on s’attendait tous à ce que ça soit à Albin de se faire pardonner et à faire des efforts pour mériter Karine, c’est finalement lui qui ferme la porte, réalisant que tout est vain. Tout comme il acte le décès du groupe, il laisse tomber en ce qui concerne leur couple. Ça pourrait être lâche de sa part, mais d’un autre côté, c’est peut-être une preuve d’amour (preuve d’amour façon Albin, à savoir froidement et sans délicatesse) que de préférer abandonner celle qu’il aime plutôt que de l’encourager dans son délire. Et dans un certain sens, il a raison : ça ne peut que lui faire que du bien à la miss de redescendre de son nuage.


À partir de ce moment-là, même si j’ai envie baffer Karine, je commence à la trouver plus pitoyable qu’autre chose. Non, vraiment, elle me fend le cœur, par terre dans la neige entre un sac poubelle et une benne à ordures. Gary intervient pour tenter de lui remonter le moral (en faisant une blague comme quoi Albin aurait des soucis de transpiration...mouais, t’as déjà fait mieux, Ryry ! Mais bon, vu le concert désastreux, je comprends que toi non plus tu n’aies pas la pêche...). Cela échoue et Karine préfère repartir à l’hôtel seule. Gary parvient tout de même à lui filer sa veste. Aââââw....C’est le seul passage qui réchauffe le cœur dans toute cette mouise. Merci Gary encore une fois.


Karine se retrouve donc au café de l’hôtel comme une pauvre malheureuse (non vraiment, je n’arrive plus à la détester quand elle a cet air-là) à boire un chocolat apparemment dégueu (bon en même temps, le chocolat non-belge...). Et c’est là que Nuisible Number One entre en scène, j’ai nommé Xander (pourquoi à chacune de ses apparitions j’entends la marche impériale de Star Wars dans ma tête ?). Il prend place à la table de notre infortunée chanteuse, sous les regards envieux de groupies du bellâtre en pamoison (je peux avoir un sachet pour vomir ?). Il la baratine, continue son petit jeu de séduction, et fait ce qu’Albin refuse de faire, à savoir flatter son ego, par exemple en lui disant que c’est elle qui devrait être à la tête des Albinos (anecdote de passage, quand il dit « Nous sommes les deux leaders », la première fois j’ai mal lu et ça donnait « les deux dealers »...je crois que j’ai un souci^^).


Il lui propose de prolonger la soirée et leur conversation dans sa voiture avec une flasque de je-ne-sais-quoi d’alcoolisé. C’est à ce moment-là que le plan drague de Xander devient aussi évident que lourdingue. Lui et Karine parlent de tout et de rien (on apprend notamment qu’enfant elle était inscrite à une chorale et que c’est ainsi qu’elle a découvert qu’elle aimait chanter avant qu’une poussée de croissance subite ne vienne tout gâcher), mais surtout du fait qu’elle ne sait pas si elle aime Albin (notons qu’elle n’a pas tout à fait fermé la porte, même si les chances sont minces). Xander lui conte à quel point elle est belle, et pour continuer dans la subtilité, il la galoche sans prévenir.


Très visiblement mal à l’aise, elle tente de changer de sujet alors qu’il continue à la couvrir de baisers, ne captant visiblement pas qu’entre « embrasser » et « embarrasser », il n’y a qu’une lettre de différence et qu’il a déjà franchi la limite. Et quel sujet ! Ce qu’elle met sur le tapis, c’est Alex le hockeyeur, le soi-disant fréroooooot qui sera toujours son hérooooos. Si Xander avait eu le moindre charme à mes yeux jusque là, ce charme aurait définitivement volé en éclats à cet instant précis. La vérité la voilà : Alex n’était que le demi-frère de Xander (on ne précise pas quel parent ils ont en commun, mais je ne félicite pas pour son imagination le père/la mère qui a quasiment recyclé le même prénom pour ses deux mômes engendrés avec une personne différente) et ils ne s’aiment pas trop, les frangins. Selon Xander, Alex était un enfoiré de première (ouais, ben, c’est génétique, enfoiré toi-même !) qui l’emmerdait avec son hockey (je maintiens mon idée de lui envoyer un album de Louca le jour où celui-ci s’essaiera à ce sport, rien que pour le faire chier...tiens au fait, ça me rappelle que Karine jouait au basket il n’y a pas si longtemps).


Quant à la fameuse chanson qui casse les oreilles de tout le monde, je me doutais bien qu’il y avait une couille. Elle a été composée en réalité pour le chien de Xander, Fido (tiens, il a les mêmes références canines que Mégane) renversé par une voiture. J’avoue, sur le coup, j’ai eu un élan de compassion. Je suis le genre de personne très sensible au sort des animaux de compagnie, je pleure comme une madeleine quand je perds un des miens, je hais et j’exècre ces gens qui te disent que « Bah, c’était juste un chien ! », et il m’est arrivé aussi de me réfugier dans l’art pour faire mon deuil (quand mon adorable Youyou est morte, je lui ai consacré un de mes tableaux). Je peux même comprendre que le décès de Fido émeuve Xander plus que celui d’Alex (c’est mon côté misanthrope).


Mais ça n’aura duré qu’une demi-seconde, puisque juste après, il explique nonchalamment à Karine comment il a récupéré la chanson composée pour son clébard pour faire du drama avec la mort de son frère. Il avoue de manière éhontée que le but visé était bel et bien de surpasser les Albinos avec le buzz, le tout en tétant sa flasque de gnôle histoire d’avoir encore plus l’air d’un gros beauf insensible. Quand Karine est outrée par la révélation, il lui renvoie à la gueule qu’elle fait pareil avec l’affaire Vinko (et il n’a pas entièrement tort, il rejoint Albin sur ce point, j’espère que Karine aura dès lors un peu réalisé ce qu’elle fait). Pour Xander, tout ceci est bel et bien une compétition, Karine est écœurée, mais bien évidemment il ne remarque rien. Tellement sûr de son succès, l’idée même qu’elle puisse se refuser à lui lui passe loin au-dessus. Il tente une nouvelle fois de la séduire (genre il lui fout la main au derche tout en lui annonçant au calme que les Albinos sont pas terribles et que les Underdogs méritent plus de gagner), mais cette fois elle le repousse avec violence et s’en va furieuse. Comme tous les dragueurs à la manque, il a le caca tenace et cherche encore à vouloir la raccompagner alors qu’elle s’éloigne (mais crèèèèève, bouffon !).


L’avant-dernière case nous ouvre une possibilité quant à la suite : Karine, en contre-plongée, dont le visage exprime avec une certaine détermination qu’elle va contre-attaquer. Oui, elle a compris que c’était une compétition, une compétition qu’elle est bien décidée à remporter. La question qu’on se pose, ce sont les moyens qu’elle va y mettre, pour qu’enfin s’accomplisse « L’œuvre de Karine ».


Entrons donc dans la section « théories ». Que va faire Karine ? Je rejoins Khilian qui pense qu’Albin va définitivement quitter le groupe, ce qui signifie que le poste de leader sera désormais vacant. Karine va le reprendre et va quelque peu refaire les choses à sa façon, optant notamment pour une stratégie plus agressive afin de couler leurs rivaux et regagner le devant de la scène. Pour ça, elle va poursuivre l’escalade du drama qui fait le buzz en livrant un nouveau scandale. Dénoncer Gary le junkie ? Hum...non...Pas intentionnellement en tous cas. Puis, Gary est trop adorable, ce serait horrible de lui faire ça. Ce ne serait pas non plus très intelligent de torpiller un mec de son propre groupe qui bat déjà de l’aile. D’autant plus qu’elle a une bien meilleure cible : Xander. Je ne sais pas vous, mais l’attitude du bonhomme envers elle, je trouve que c’est un peu beaucoup de l’agression sexuelle. Il l’a quand même emmenée dans sa voiture, lui a fait boire de l’alcool, a profité du fait qu’elle était faible et déprimée (comme tous les prédateurs) et a tenté de se la faire (avec baiser sans consentement et main au cul). Qui sait jusqu’où il serait allé si elle n’avait pas fui ? Il est aussi évident qu’il ne comprend pas que « non » ça veut dire « non ». Et rappelons également que Karine est mineure (Serge et Suzanne étaient horrifiés dans le T5 quand elle rentrait de chez Albin en sentant la liqueur de litchi, que diraient-ils du comportement de Xander ?). Je trouve à vrai dire assez horrible d’instrumentaliser une agression sexuelle pour faire le buzz, mais avec ça, et si on ajoute l’histoire du chien mort, elle a de quoi bien démolir le piédestal des Underdogs. Mais qu’elle commence déjà par porter plainte, et à voir comment elle pourrait goupiller ça sur le plan légal...tiens, elle ne connaîtrait pas quelqu’un par hasard, qui aurait des avocats dans sa famille ?


Sinon, une autre théorie qui me vient comme ça, c’est qu’Albin et Jenny, tous les deux ayant touché le fond, choisissent le même pont et le même moment pour se suicider, mais que leur rencontre les sauve l’un l’autre et qu’ils fassent une alliance pour faire tomber Vicky et sauver Karine d’elle-même.
[/Spoiler]

Dernière modification par Campanita (13-09-2018 16:23:16)

Hors ligne

Pied de page des forums