Mon profil
Concours Infos Interviews La Minute BELGE Qui a tué Spirou ? Solutions Vidéos Webtoons

Un banc au centre du monde

Publié le 20/03/2020
La vie en banlieue n'est pas toujours rose... Mais ça n'empêche pas de s'amuser ! C'est ce que montrent Gilles Rochier et Y.G. avec "Banc public". Une nouvelle série mettant en scène trois ados qui appréhendent le monde avec un banc pour repère principal.

Comment vous travaillez, tous les deux ?

Y.G. : Gilles m'envoie un découpage, puis je redessine le tout. Je corrige les fautes d'orthographe, donc chaque mot quoi...

G.R. : Hahaha ! Très drôle...

Y.G. : Ensuite je lui renvoie un crayonné, puis on échange, on s'appelle, on discute des expressions employées dans la page, du rythme, des mouvements, etc.

G.R. : Yannick fait une bonne relecture, c'est vrai. C'est le premier qui sent si le gag est assez puissant. Puis, ce qui qui m'intéresse quand je travaille avec un dessinateur, c'est qu'il prenne la chose en main, qu'il l'emballe, qu'il fasse un vrai travail d'auteur.

Y.G. : Je me sens très libre quand je travaille avec Gilles. C'est essentiel pour moi, parce que d'habitude, j'écris moi-même mes scénarios. Donc c'est génial qu'on ait un véritable échange, que ce soit sur la mise en scène, le dessin ou le scénario.

G.R. : Oui, c'est fabuleux. On invente nos histoires et si j'ai un doute, Yannick parvient à créer une image qui va représenter tout ce que je n'avais pas su verbaliser, tout ce que je n'avais pas su raconter. C'est parce qu'il a déjà du métier dans la presse, parce qu'il connaît la jeunesse qu'on veut représenter et parce qu'il a un œil sur la rue. Ça me facilite le travail ! Il est très rapide en plus, si je lui envoie un gag dans l'après-midi, il sait tout de suite si je dois le déployer et l'écrire, ou si ce n'est pas bon. C'est mon test, avant de proposer mes pages à Spirou. Yannick ne laissera jamais passer un gag facile.

Y.G. : Ben oui, si c'est nul, je ne prends pas ! Haha !

G.R. : Et puis ça fait vraiment partie de nos intentions : coller à l'actualité de cette jeunesse-là. Ça oblige à s'éloigner de la blague facile ou déjà faite. Et on passe beaucoup de temps sur les textes, il faut que ça danse, que ce soit parfait, crédible, que tout soit compréhensible. C'est très important.

Quel est votre personnage préféré, dans Banc public ?

Y.G. : Madame Pichard !

G.R. : Oh oui, madame Pichard ! En fait c'est une dame que je connais, qui est dans mes livres précédents. C'est une vieille dame qui va m'enterrer, c'est sûr. Elle a un drôle de brushing, elle est un peu étrange en fait... Elle passe devant Théo, Allan et Malik, sur leur banc, en allant faire ses courses, puis elle passe en rentrant, en allant chez le coiffeur, etc. Madame Pichard, elle aime tous les jeunes du quartier, mais elle ne sait plus qui est qui... Quand elle voit des ados sur le banc, elle leur donne toujours un paquet de gâteaux, mais elle se trompe souvent et elle leur donne du poisson pané !... Ou des trucs qu'il y a dans son sac et qui n'ont rien à voir avec de la nourriture ! Mais ce n'est pas tout, parce que pendant qu'elle donne, son chien fait le tour du banc et urine sur les baskets des trois héros... Mais il ne faut pas s'énerver, hein ?! Parce qu'on l'aime bien, madame Pichard, elle est hors-sol, mais très gentille.

Commentaires
Chargement des commentaires
Informations
Conditions d'utilisation
CGV
Vie privée
DUPUIS.com
SPIROU c'est aussi sur
Identifiant SPIROU
Identifiez-vous ou inscrivez-vous
Pourquoi s'identifer ?
En vous identifiant, vous pourrez :
  • donner votre avis
  • suivre vos séries favorites
  • accéder à du contenu réservé
  • participer aux concours
  • et bientôt d'autres surprises
Charte de confidentialité

Gérer votre abonnement ?
Mon espace abonné.